PREMIER RECUEIL - Disciples Amoureux Missionnaires

20. Aux Supérieurs Généraux des PP. Rogationnistes et des filles du D. Zèle
Fiat

Révérends père et Mère Généraux,

Que le Divin Consolateur Jésus vous console et vous mette le baume sur la blessure profonde, ouverte dans vos cœurs par la perte de la chère M. Gesuina. Mais non, vous ne l’avez pas perdue ; elle est partie pour le Ciel et vous avez acquis devant Dieu une protectrice et une médiatrice, comme elle était sur terre. Elle continuera à faire, de là haut, l’office de médiatrice, d’autant plus qu’elle est partie en un moment où vous, chers supérieurs, vous gémissez, et où toute l’œuvre gémit, parce que vous voulez la paix désirée. Sa belle âme, candide et pacifique, ayant achevé sa course, n’avait plus rien à faire sur terre ; le Ciel la réclamait, en voyant terminée sa course comme créature, parce qu’elle ne pouvait pas l’avoir plus longtemps éloignée.

Donc, il nous reste à dire « Deo gratias » pour la chanceuse M. Gesuina et « Fiat » pour nous, qui l’avons perdue, et ce « Fiat » remédiera à tout. Donc, que la douleur et les pertes ne nous découragent pas ; ce sont des annonciateurs de grâces, de lumière, d’aides plus surprenantes. Nous avons un Vouloir tout-Puissant avec nous ; donc, nous n’avons rien à craindre. Ce Vouloir Divin changera les cœurs, pour former les sujets dont on a besoin. Jésus béni et notre Maman Céleste seront toujours avec vous, pour vous guider et disposer les choses selon leur adorable Volonté.

Ma bonne Mère, Révérend Père, je compatis beaucoup avec vous ; je sais que cela a été un arrachement de votre cœur maternel et paternel. Pour cela je prie Jésus qu’il vous donne la force, qu’Il se mette Lui à sa place dans votre cœur, afin que la douleur se cicatrise et qu’Il pourvoit à tout.

Je me recommande à vos prières et, vous laissant dans la paix du Vouloir Suprême, je vous baise la main, vous révérende Mère ; en baisant la main du Père, j’implore sa bénédiction paternelle.

Votre très dévouée servante,

Luisa Piccarreta

Corato, 24/2/1932