PREMIER RECUEIL - Disciples Amoureux Missionnaires
124.
Ma bonne fille dans le Vouloir Divin,
(…) Moi aussi je me souviens de la bonté de votre sœur. Que le Seigneur la prenne au Paradis et qu’elle veuille bien prier pour nous. Quant à vous, bien sûr, vous ne manquerez pas de faire célébrer de Saintes Messes pour son âme. Et d’ailleurs, avec la perte de votre sœur vous n’êtes pas restée seule, Jésus est avec vous, ainsi que la Maman Céleste et sans doute l’âme de votre propre sœur. Donc, prenez courage, et si vous voulez devenir sainte et plaire davantage à Jésus, enfermez-vous dans la S. Volonté de Dieu, tenez à Elle plus qu’à votre propre vie. Qu’Elle soit votre nourriture continuelle, votre refuge, votre aide, votre force. Elle vous tiendra dans ses bras comme une petite fille. Unissez vos peines à celles de Jésus afin qu’elles soient missionnaires au milieu du monde comme font les peines de Jésus et, vous aussi, vous vous sentirez heureuse.
Ma fille, Jésus vous veut toujours avec Lui. Il ne veut pas être seul à faire de vous ce qu’Il veut. Assurément, c’est lorsque nous sommes avec Lui que Jésus nous aime davantage et qu’Il accomplit ses desseins sur nous (…)
125.
Très révérend Monseigneur,
Je ne sais comment vous remercier de l’attention dont vous faites preuve à mon égard en vous souvenant de la petite servante de Jésus, ni ne sais comment vous rendre la pareille. Je peux seulement prier le cher Jésus de vous faire vivre dans sa Volonté Divine, parce qu’Elle seule peut nous rendre heureux et saints de sa sainteté même. Bien plus, l’unique désir de Jésus est que nous vivions dans son Vouloir parce que si nous vivons en Lui, Il peut nous donner ce qu’Il veut. Jésus veut déployer les manifestations de son amour mais notre volonté est petite et n’a pas de place où les mettre. Il veut nous donner des grâces surprenantes mais notre volonté est incapable de les recevoir. Donc, Il veut trouver en nous sa Sainte Volonté, non seulement pour nous donner ce qu’Il veut, mais (encore) pour faire de nous une copie fidèle. Ainsi, quand Il nous trouve dans son Vouloir Divin, Il est heureux et Il dit : « Finalement j’ai trouvé où je peux mettre du mien. Ma Volonté saura garder mes grâces, mon Amour et ma Sainteté elle-même. »
Donc, Père saint, ayons à cœur de vivre dans la divine Volonté ! Elle nous gardera en sûreté, à l’abri de tous les dangers et libres de tous les maux. Oh, si tous savaient ce que signifie vivre dans la Divine Volonté, ils rivaliseraient (d’ardeur pour Elle) et tous les maux cesseraient instantanément !
Voici mon souhait pour la nouvelle année : que vous puissiez vivre toujours dans le Vouloir Divin et que Jésus fasse de vous le missionnaire de la Divine Volonté.
Pardon pour mon propos en ce qu’il peut avoir d’excessif. Je renouvelle mes remerciements et en vous laissant dans la mer du Vouloir Divin, dans les bras de Jésus et sous le manteau de la reine du Ciel, je baise votre main droite et implore à genoux votre bénédiction paternelle.
La petite fille de la Divine Volonté
Corato, 10-1-1944
126.
Ma bonne fille dans le Vouloir Divin,
Prenez courage, le cher Jésus ne vous laissera pas seule. Les peines, sont ce qui blesse son Cœur et Le pousse avec une force irrésistible à être toujours avec la créature pour lui donner le mérite de ses propres peines et l’orner de signes divins pour qu’elle Lui ressemble. Son Amour se réjouit en nous voyant résignés parce qu’Il peut nous donner la forme qu’Il veut, nous embellir comme Il le veut. Donc, voici ma recommandation (à la créature) : qu’elle fasse en sorte que Jésus la trouve dans sa SS.Volonté et Lui, Il fera une merveille de son âme, et plus elle se sentira seule, plus elle sera proche de Jésus. Il lui donnera sa force et sa Grâce et formera avec ses peines les soleils les plus brillants, les perles les plus précieuses.
Priez pour moi. Et, vous laissant dans le Vouloir Divin pour donner le travail à Jésus et pour vous obtenir la sainteté, je me dis très affectueusement vôtre,
La petite fille de la Divine Volonté