PREMIER RECUEIL - Disciples Amoureux Missionnaires

21. A sœur Giovannina
Fiat

A ma chère Sœur M. Giovannina, en souvenir de ses vœux, toujours avec Jésus.

L’esprit au Ciel, le regard au Crucifix, le cœur à l’aimer, les bras toujours dans l’acte de l’embrasser, les pas à l’appeler, la parole pour dire toujours « Fiat ». En tout ne fuyez jamais l’acquisition d’un grade de sainteté. Faites-vous sainte, Jésus le veut, contentez le.

La petite fille de la Divine Volonté

Corato, 14/5/1932

22. A la Mère Générale des filles du Divin Zèle
J.M.J.
Fiat

Ma bonne et révérende Mère,

Je ne sais que vous dire, parce que ma petitesse est si grande, que je ne suis bonne à rien ; C’est pourquoi je prie Jésus qu’Il fasse Lui ce que moi je devrais faire. Et par mon souhait qu’Il vous porte son Cœur, sa parole animée de sa Volonté, laquelle, dominant en vous, qu’elle règne de toute son ampleur, de façon à ce que ne soit pas vous qui accomplirez l’office de Mère Générale, mais Jésus lui-même, et vous serez seulement le vêtement qui couvrira Jésus. Et Lui fera tout bien ; Il arrangera tout et vous donnera cette paix que vous désirez tant.

Ceci est mon vœu pour votre fête, vœu de paix interne et externe. Vous avez grand besoin que Jésus fasse tout, qu’Il prenne lui les rênes, afin de mettre tout le monde à la place où veut son Vouloir. C’est pourquoi, courage, confiance, faites faire tout à Jésus et vous en resterez contente.
Ensemble avec ma sœur je réitère mes vœux. Priez pour moi et moi de tout cœur je le ferai pour vous ; et en vous embrassant de toute mon estime, je me dis
Votre très dévouée,
Luisa Piccarreta
Corato, 22/7/1932