PREMIER RECUEIL - Disciples Amoureux Missionnaires
41. A Frederico Abresch, Bologne
In Voluntate Dei !-Fiat
Très estimé dans le Seigneur,
Vous ne pouvez pas imaginer le contentement que j’éprouve, quand j’entends que l’on veut vivre dans la Divine Volonté, parce que c’est une victoire d, Jésus ; et pendant qu’il gagne notre volonté, nous, nous gagnons la Sienne. Dans le règne du Divin Vouloir personne ne perd ; nous sommes tous vainqueurs, Dieu et la créature.
Je suis surprise de vos doutes. Comment, ne savez-vous pas que la Rédemption est la préparation du Règne de la Divine Volonté ? C’est le Sacré-Cœur de Jésus qui n’est autre que l’immense Règne de sa Volonté. Ce n’est pas le Cœur qui domine, c’est la Volonté Divine qui domine son Cœur Divin. Pauvre Cœur, s’il n’avait pas une Volonté qui la domine, il ne serait bon à rien. Si la volonté est bonne, le cœur est bon. Si la volonté est sainte, le cœur est saint. Si notre volonté donne lieu à la Divine, en lui faisant ériger son trône dans la nôtre, le cœur acquière par grâce les prérogatives divines. Donc, tant dans l’ordre divin que dans l’ordre humain, c’est toujours la volonté qui a la première place, l’acte premier, son régime. Le cœur et tout le reste sont au second ordre… Donc, dire que le Cœur règne, si la Divine Volonté ne règne pas est absurde. Elles peuvent s’appeler dévotions pieuses, pratiques pieuses… Si le Vouloir Divin ne règne pas, le Règne n’existe pas. Il existe au Ciel, mais sur terre il n’a pas de place. Et la sainte Eglise, organe, porte-voix du Fiat Suprême, implore par l’intermédiaire du Sacré-Cœur et de la Mère Céleste, le Règne de la Divine Volonté. Elle ne le dit pas avec des mots, mais avec des faits.
Le Vouloir Divin est Roi. Son cœur, ses plaies, son précieux Sang, la Croix, la douce Reine, forment les ministres qui entourent le Roi et implorent à travers eux le Règne de la Divine Volonté dans les âmes.
Maintenant, comment se fait-il connaître? Toutes les choses nécessaires sont pour nous Volonté de Dieu, les circonstances diverses dans lesquelles nous pouvons nous trouver. Si vraiment nous somme décidés à vivre en Elle, la satisfaction de Dieu est telle, que s’il faut des miracles, Il les fera pour ne pas nous faire faire notre volonté. C’est à nous de prendre la vraie décision, disposés à donner même notre vie pour vivre en Elle. Et le cher Jésus, la Reine Souveraine, prendront l’engagement, feront la sentinelle, nous entoureront de tant de grâces pour ne pas que nos volontés nous trahissent. Mieux encore : le Seigneur n’enseigne pas de choses difficiles, ni les commande, ni les veut, mais facilite de façon admirable ce qu’Il veut de nous, même, se met à notre place pour nous faciliter la tâche et fait avec nous ce qu’il veut que nous fassions.
Je me recommande à vos prières et aussi à ma bonne fille Amelia. Devenez saints. Le Divin Vouloir vous tend les bras pour vous faire grandir dans son sein. Regardez toutes les choses comme porteuses de Lui, pour vous donner sa vie, sa sainteté… Le petit, faites-le grandir saint, comme don du Fiat. Allez savoir si vos soifs de le voir religieux et saint ne seront pas étanchées !
Donc, je vous laisse tous dans le Vouloir Divin. Faites-vous toujours trouver en Lui. Et avec mille hommages au père, à la mère et au fils, je me dis très affectueusement vôtre,
La petite fille de la Divine Volonté