PREMIER RECUEIL - Disciples Amoureux Missionnaires

29.
J.M.J.
Le « Fiat » te donnera la force,

Ma bonne fille,

Me voici avec toi. Je compatis à ton état douloureux, quant à la nature, mais aussi quant à l’âme tu es digne d’envie des anges eux-mêmes… Je sais, combien de peines tu souffres, combien de larmes tu verses, tant d’anges sont autour de toi, pour recueillir à pleines mains les perles que tu formes avec ta souffrance et les porter à Jésus comme gages de ton amour ; mais je te prie de ne pas couvrir de boue ces perles avec tes lamentations ou avec le fait de ne pas être résignée parfaitement à la Sainte Volonté de Dieu. Donc sois tranquille ; nous espérons que tout aille bien pour l’âme et pour le corps.

De tout mon cœur je prie et je prierai pour toi ; et toi, sois bonne, digne, prie toujours Jésus qu’Il t’assiste, puisque tu es loin des tiens, de nous tous, apprends un peu à être seule avec Jésus et Lui sera avec toi. Sois certaine que je ne t’oublie pas.

Ta famille va bien ; ta mère viendra dimanche ; pauvre, elle souffre tant pour toi ! Donc, sois joyeuse ; encore quelques jours et ton purgatoire finira. Les demoiselles Cimadono et les élèves pensent bien à toi et nous t’envoyons à notre tour nos salutations. Et moi je prie Jésus et la maman Céleste qu’ils te bénissent toujours et qu’ils te tiennent cachée, Jésus dans son Cœur et la Maman sous son manteau, et moi je signe avec toute mon affection.

Luisa

P.S. Avec ta mère je t’envoie le lit et 15 incrustations à L.5. Salutations à Rosina Netta.