PREMIER RECUEIL - Disciples Amoureux Missionnaires
13. A une demoiselle

J.M.J.A.- Fiat

In Voluntate Dei ! D.G.

Très aimée dans le Seigneur,

Que le saint Vouloir de Dieu, qui dispose tout pour notre bien, soit toujours béni ; La tempête est toujours le prélude d’un ciel serein. Donc ne vous abattez pas, attendez avec patience, l’heure de Dieu nous l’invite. Quand elle sonnera, son empire mettra tout en place et sans doute les ennemis eux-mêmes deviendront vos amis. Donc, courage, Ne négligez rien, donnez l’exemple d’une fermeté de caractère, toujours égale à vous-même, ne faites pas rire le démon, parce que si vous n’êtes pas ferme et toujours égale, l’ennemi vous dira : « Tu voulais faire du bien aux autres et tu n’as pas pu le faire à toi-même »

Ma fille, vous devez savoir que sous les coups, le fer étincelle, se ramollit et se dispose à former l’objet que l’artisan veut faire ; Ainsi fait le Seigneur, artisan divin : Il frappe le fer de notre âme pour enlever la rouille, pour nous adoucir et nous donner la forme de l’objet qu’Il veut faire de nous, et la lumière qui étincelle sous ses coups sert à nous disposer à ses grands desseins ; Donc des tempêtes vous devez puiser la lumière, le courage, la paix ; Ne vous troublez jamais, parce que le trouble est la vraie grêle de l’âme, destructrice des vrais biens.

Je me recommande à vos prières et, en vous laissant dans la lumière du Fiat Divin, je me dis

Votre servante très dévouée

Luisa Piccarreta

Corato, 11-2-1929

Je ferai prier les petites orphelines