7ème Dimanche de Pâques. Année B - Disciples Amoureux Missionnaires

Évangile (Jn 17, 11b-19)

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes. Quand j’étais avec eux, je les gardais unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné. J’ai veillé sur eux, et aucun ne s’est perdu, sauf celui qui s’en va à sa perte de sorte que l’Écriture soit accomplie. Et maintenant que je viens à toi, je parle ainsi, dans le monde, pour qu’ils aient en eux ma joie, et qu’ils en soient comblés. Moi, je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine parce qu’ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi je n’appartiens pas au monde. Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais. Ils n’appartiennent pas au monde, de même que moi, je n’appartiens pas au monde. Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »

Commentaire du père Jean-Jacques:

 

« Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom… »
Dieu a toujours cherché à rassembler son peuple dispersé. De tout temps Il choisit des pasteurs pour le guider et le ramener à la connaissance de sa Loi. Mais l’homme s’étant tellement perverti qu’il fallait une nouvelle intervention divine ; alors, dans l’excès de son amour protecteur, il envoie son Fils. Cette histoire d’amour se continue avec nous, lorsque nous acceptons son amour dans nos vies.
« Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. »
C’est l’œuvre de l’Esprit Saint d’accomplir la volonté du Père, afin que nous comprenions que cet amour est pour toujours. « Nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru » (2ème lecture). Voilà un don unique et sans précèdent que Jésus a fait aux hommes. « ll nous a donné part à son Esprit » : Mais nous ne le cherchons pas, parce que nous ne croyons pas à son pouvoir rédempteur. Et c’est pourquoi nous nous sentons tristes et sans courage dans le monde.
Mais Jésus a prié et supplié le Père pour nous..
« Je les ai envoyés dans le monde. »
Nous ne serons jamais plus seuls dans ce monde depuis que Jésus est venu. Mais si nous avons à en souffrir, comme Lui, nous sommes sa Parole pour que vienne son règne sur la terre comme au Ciel.