Samedi 15 mai 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
De l’évangile de Jean 16, 23b-28
« Amen, amen, je vous le dis : ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. » Saint Jean 16, 23b
 Le nom très saint de Jésus a une résonance très douce à l’oreille du Père Céleste. »
La Reine du Ciel dans le Royaume de la Divine Volonté, Appendice 2
« Nous lui avons donné le nom très saint de Jésus, tel que demandé par l’ange. En prononçant ce nom très saint, notre joie et notre bonheur furent tels qu’ils adoucirent grandement nos souffrances. Par ce nom, quiconque le veut, trouve un baume pour ses souffrances, une défense dans les dangers, la victoire dans les tentations, et un remède contre tous les maux. Le nom très saint de Jésus fait trembler l’enfer. Les anges vénèrent ce nom. Il a une résonance très douce à l’oreille du Père Céleste. Devant ce nom, tous s’inclinent et adorent : nom tout-puissant, nom très saint, nom très grand. Quiconque l’invoque avec foi découvre des merveilles, les secrets de sa puissance. Ma fille, je te recommande de toujours prononcer le nom de Jésus. Quand tu verras que ta volonté humaine, faible et vacillante, hésite à faire la Divine Volonté, le nom de Jésus t’y ramènera ; quand tu te sens oppressée, appelle Jésus ; quand tu travailles, appelle Jésus ; quand tu dors, appelle Jésus ; quand tu te réveilles, que ton premier mot soit “Jésus”. Appelle Jésus continuellement, son nom cache des océans de grâces qu’il donne à ceux qui l’appellent et l’aiment. »

Correspondances dans « L’évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta :

(…) Dès lors, quoi que vous demandiez au Père en mon nom, il vous l’accordera, afin que votre joie soit parfaite. Demandez, et vous recevrez.

L’heure vient où je pourrai vous entretenir ouvertement du Père. Ce sera parce que vous aurez été fidèles dans l’épreuve et que tout sera surmonté. Votre amour sera parfait, car il vous aura donné la force dans l’épreuve. Et ce qui vous manquera, je vous l’ajouterai en puisant dans mon immense trésor. Je dirai au Père : “ Tu le vois : ils m’ont aimé et ils ont cru que je suis venu de toi. ” Je suis descendu dans le monde ; maintenant, je le quitte, je vais vers le Père, et je prierai pour vous. (…)