ACCUEILLEZ MOI ! - Disciples Amoureux Missionnaires

Homélie de Vendredi 11 Décembre 2020: Mt 11,16-19

Je sens la Vie du Divin Fiat dans mon âme, qui veut être mon mouvement, mon souffle et mon cœur. Le Divin Fiat veut une union dans laquelle la volonté humaine ne s’oppose en rien à ce que veut le Divin Fiat. Autrement, le Divin Fiat se lamente, souffre et se sent placé sur la croix de la volonté humaine. Mon Bien-aimé m’a refait sa petite visite et m’a dit :
Ma bienheureuse fille, combien ma Volonté souffre dans la créature! Sache que chaque fois que la créature fait sa volonté, elle place la Mienne sur la croix. La croix de ma Volonté est la volonté humaine, mais pas seulement avec trois clous comme celle où j’ai été crucifié, mais avec autant de clous que de fois où la volonté humaine s’oppose à la Mienne, autant de fois que la Divine Volonté n’est pas reconnue. Et lorsque ma Volonté veut faire le bien, on lui refuse avec des clous d’ingratitude. Quelle torture que cette crucifixion de ma Volonté dans la créature. Combien de fois ma Volonté sent les clous placés dans son Souffle, son Cœur et son Mouvement. Parce que la créature ne sait pas que ma Volonté est la vie de son souffle, de son cœur et de son mouvement, le souffle, le cœur et le mou- vement humains deviennent des clous qui empêchent ma Vo- lonté de développer en eux tout le bien qu’Elle veut faire. Oh! Combien ma Volonté se sent crucifiée sur la croix de la volonté humaine! Ma Volonté, avec son Divin Mouvement, veut faire se lever le Jour dans le mouvement humain. Mais la créature place le Mouvement Divin sur la croix et, avec le mouvement de la créature, elle fait surgir la nuit et place la Lumière sur la croix. Combien ma Lumière souffre en se voyant réprimée, crucifiée et réduite à l’impuissance par la volonté humaine!
Vol 36, 5 septembre 1938