PREMIER RECUEIL - Disciples Amoureux Missionnaires

05. A Madame Concettina Camoniero, S. Giovanni à Teduccio, Naples
Fiat
Que le Saint Vouloir de Dieu nous lie tant qu’il mette en fuite tout souci

Bonne fille,

Avec Jésus béni il faut avoir confiance et amour ; Plus nous sommes audacieux, plus Il nous aime. Votre crainte de communier vient de l’ennemi ; Il aimerait bien que nous fabriquions plus de bois pour l’enfer, autrement il ne vous l’aurait pas dit, ni suscité en vous tant de crainte. Au contraire, je vous dis que, quand par crainte vous vous abstenez, vous fabriquez du bois pour le purgatoire. Les communions que vous ne faites pas en vie, vous les ferez dans le feu du purgatoire, parce que Jésus dans le SS. Sacrement brûle d’amour et veut venir dans nos cœurs pour donner libre cours à ses flammes : et en nous abstenant, Jésus brûle davantage, il s’agite, il délire et par justice nous fera brûler au purgatoire.

Donc pensez seulement à aimer Jésus, à comment le contenter davantage, l’amour détruira tous les bois et comme une rosée céleste vous couvrira, vous purifiera de tout. Les craintes, les doutes, les agitations sont des liens qui nous enchainent à nous-même, qui nous enlèvent la fraicheur de l’amour ; plus encore, qui la flétrissent et nous arrachent des bras de Jésus.

Je vous recommande donc « Les heures de la passion ». Formez des chaînes continues de réparation autour de Jésus ; unissez-vous à elles dans toutes vos actions, afin de ne jamais casser cette douce chaîne de réparation. Ce sont les temps qui le requièrent ; si nous ne voulons pas être des spectateurs de maux plus grands, diffusez-les autant que vous pouvez. Et je me recommande à vos prières, je prie Jésus de vous bénir et de vous donner la paix.

La petite fille de la Divine Volonté