mercredi 11août 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
De l’évangile de Matthieu 18, 15-20
Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. Mt 18,18
Aussi, lorsque la créature accomplit chacun de ses actes, notre Divine Volonté se met en action dans l’acte humain de la créature.

 

Tome 28, 12 octobre 1930
Ma fille, dans la création de l’homme, notre Vouloir suprême établit tous les actes que doivent accomplir toutes les créatures, et il s’est constitué le premier la vie de tous ces actes. Il n’y a donc aucun acte humain qui n’ait sa place dans notre Divine Volonté. Aussi, lorsque la créature accomplit chacun de ses actes, notre Divine Volonté se met en action dans l’acte humain de la créature. Par conséquent, toute la puissance et la sainteté d’une Divine Volonté entrent dans l’acte de chaque créature.
Chaque acte (chacun des actes établis des créatures) est entré dans l’ordre de toute la Création, chacun prenant sa place, presque comme des étoiles dont chacune occupe une place dans le bleu du ciel. Et comme toute la race humaine avec tous ses actes a été ordonnée et formée par notre divin Fiat dans la Création, lorsque la créature accomplit un acte, tout l’ordre de la Création est mis en mouvement et notre divin Vouloir est mis en action comme s’il créait à ce moment-même toute la Création. Cela se produit parce que tout est en acte dans notre Vouloir, et l’acte de la créature entre dans l’acte de notre Vouloir et, prenant sa place établie par Dieu, les effets de toute la Création sont renouvelés et l’acte humain entre dans la course de toutes les choses créées où il a sa place distincte. Cet acte humain est toujours en action dans le mouvement divin pour adorer et aimer son
Créateur. Ainsi, l’opération de la créature dans notre Divine Volonté peut être appelée le champ fécond et divin de notre Volonté elle-même dans le petit champ de la créature.

Correspondances dans « L’évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta :

Et ce que vous aurez fait, sera valide aux yeux de Dieu comme si Dieu Lui-même l’avait fait.  En vérité, je vous dis : ce que vous aurez lié sur la terre sera lié au Ciel, ce que vous aurez délié sur la terre sera délié au Ciel. Et je vous dis encore, pour vous faire comprendre la puissance de mon Nom, à propos de l’amour fraternel et de la prière :  si deux de mes disciples, et je considère maintenant comme tels tous ceux qui croiront au Christ, se réunissent pour demander quelque chose de juste en mon Nom, cela leur sera accordé par mon Père. Car c’est une grande puissance que la prière, une grande puissance que l’union fraternelle, une très grande, une infinie puissance que mon Nom et ma présence parmi vous. Et là où deux ou trois seront réunis en mon Nom, je serai au milieu d’eux et je prierai avec eux, et le Père ne refusera rien à ceux qui prient avec Moi. Car beaucoup n’obtiennent pas parce qu’ils prient seuls [1], ou pour des motifs illicites, ou par orgueil, ou avec le péché sur leur cœur. Faites-vous un cœur pur pour que je puisse être avec vous et puis priez, et vous serez écoutés. »