Vendredi 18 juin 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
De l’évangile de Matthieu 6, 19-23
Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur. Mt 6,21
Ma Volonté va accomplir ce prodige en toi et ton coeur chantera une note au nom de tous. Cette note sera : « Amour ».
Le livre du Ciel Tome 14, 9 juin 1922
Ensuite il appuya sa Tête sur mon coeur et il sembla qu’il n’y trouvait pas un repos complet. Il poursuivit en plaçant sa Bouche sur mon coeur et en exhalant. À chacune de ses Respirations, mon coeur se dilatait. Il dit : « Ma fille, je suis déterminé à trouver le repos et je veux respirer dans ton coeur afin de placer en lui tout l’amour que le reste de la création me doit. Mon repos ne peut être parfait avant que je reçoive la réciprocité pour l’amour que je donne. Je veux trouver dans ton coeur l’amour que toutes les créatures
me doivent. Ma Volonté va accomplir ce prodige en toi et ton coeur chantera une note au nom de tous. Cette note sera : « Amour ».

Correspondances dans « L’évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta :

Ne veuillez pas accumuler vos trésors sur la terre en vivant pour eux, en vous montrant cruels à cause d’eux, en vous attirant les malédictions du prochain et de Dieu à cause d’eux. Ils ne le méritent pas. Pour eux aucune sécurité ici-bas. Les voleurs peuvent toujours vous les enlever. Le feu peut détruire les maisons. Les maladies des plantes ou des troupeaux peuvent anéantir les fruits ou les animaux. Que de dangers guettent les biens ! Qu’ils soient immobiliers comme les maisons ou incorruptibles comme l’or; qu’ils soient, par leur nature, périssables comme tout ce qui vit, comme le sont les végétaux et les animaux; que ce soit enfin des étoffes précieuses, qui peuvent être détériorées. La foudre sur les maisons ou l’incendie ou l’inondation; et les voleurs, la rouille, la sécheresse, les rongeurs, les insectes dans les champs; le tournis, les fièvres, les estropiements, les épidémies chez les animaux; les mites pour les étoffes précieuses et les rats pour les meubles de prix; la casse de la vaisselle, l’oxydation des lustres et des grilles artistiques; tout; tout peut être détérioré.  Mais si de tout ce bien terrestre vous en faites un bien surnaturel, voilà qu’il échappe à toute détérioration du temps, des hommes et des intempéries. Faites-vous des trésors au Ciel où n’entrent pas les voleurs et où il n’arrive aucun malheur. Appliquez miséricordieusement votre travail à toutes les misères de la terre. Caressez-les, oui, vos pièces de monnaie, baisez-les si vous voulez, réjouissez-vous des moissons prospères, des vignes chargées de grappes, des oliviers qui ploient sous le poids d’innombrables olives, des brebis au sein fécond et aux mamelles gonflées. Faites tout cela. Mais que ce ne soit pas d’une façon stérile, humaine. Faites-le par amour et admiration, joyeusement et par calcul surnaturel.