BIEN PLUS QUE LE SOLEIL ! - Disciples Amoureux Missionnaires

LA TRANSFIGURATION DU SEIGNEUR

Homélie de dimanche 28 Février 2021: Mc 9, 2-10

[… ] « Ma fille, le soleil que tu
vois dans l’intelligence de mon Humanité a été formé par ma
Divinité qui a doté mon Humanité d’un pouvoir créateur et de la
connaissance de toute chose, si bien que j’ai pu être le nouveau
Soleil des âmes. Le soleil que j’ai créé pour le bien de la nature
envahit toute la terre de sa lumière, sans priver personne de ses
bienfaits ; il fait cela sans quitter le ciel. Ma Divinité dans mon
Humanité s’est comportée de la même manière : sans me quitter,
elle forma de sa lumière inaccessible des rayons couvrant tous et
tout. À chaque instant, je couvrais chaque pensée, chaque parole et
chaque acte de toutes les créatures de toutes les générations
humaines, au nom desquelles je rendais gloire continuelle à mon
Père.
Vol 17, 22 janvier 1925

 

Je reviens toujours dans la Mer du Divin Vouloir et les si nombreuses Vérités qu’Elle m’a manifestées. Elles envahissent mon petit esprit comme autant de soleils resplendissants qui veulent tous me raconter l’histoire du Divin Fiat (…)
unis tous ensemble, ils formaient une seule et unique Vie. Mais pour être capables de déposer le Bien que chacun possédait, ils voulaient être écoutés, reconnus, priés et appréciés, les portes de l’âme ouvertes afin de pouvoir déposer la Vie qu’ils contenaient.
Ma petite fille du Divin Vouloir, tu dois savoir que le plus grand Miracle que puisse accomplir mon Être Divin est de manifester sur Nous une Vérité, car Elle est d’abord formée et mûrie dans notre Sein et Nous la faisons sortir comme une Naissance, porteuse de la Vie Divine pour le bien des créatures. Et les flammes de notre Amour sont si grandes que Nous ressentons alors le besoin de manifester nos Naissances Divines. (…)
Les Vérités sont par contre la Vie Éternelle, et si elles trouvent quelqu’un pour les recevoir, Elles se bilocalisent, se multiplient de façon incroyable pour chaque créature, si bien que chacune peut les garder pour elle-même, comme une Vie qui lui appartient. Ces Vérités sont nos Naissances. Elles ressemblent en toutes choses à notre Être Suprême. Elles ne sont pas une voix, mais elles parlent et font parler. Elles n’ont pas de pieds, mais elles marchent, et si rapidement que personne ne peut les rattraper ni les entraver. Elles entrent dans l’intelligence et forment la pensée afin de se faire connaître. Elles se transmuent afin de se faire posséder. Elles renouvellent la mémoire afin de ne pas oublier. Elles marchent dans les chemins du cœur afin de Se faire aimer. Elles n’ont pas de mains et elles travaillent, elles n’ont pas d’yeux et elles regardent, elles n’ont pas de cœur et génèrent l’Amour. Les Vérités ne sont rien d’autre que les Vies palpitantes de notre Être Divin au milieu des créatures, la palpitation de notre Cœur, parce que notre Cœur est la créature et que Nous, Pur Esprit, Nous nous trouvons partout.
il n’y a pas de Miracle comparable à celui de la manifestation d’une Vérité. C’est une de nos Vies que Nous dévoilons et qui mieux qu’un soleil se fera lumière pour les créatures, et qui en les dardant de Sa chaleur vitale fera mûrir sa Vie, premièrement dans celles où Elle est dirigée, pour Se diffuser ensuite dans celles qui voudront la recevoir. Et si elles trouvent des ingrates qui ne veulent pas recevoir un si grand Bien, nos Vérités ne sont pas pour autant sujettes à la mort ni à perdre la Vie. Elles attendent, avec une Patience Infinie, durant des siècles s’il le faut, les générations nouvelles à qui Elles donneront les Biens qu’Elles possèdent et Elles accompliront le dessein pour lequel Elles sont sorties du Sein Divin.
Pour manifester nos Vérités, Nous regardons les siècles, et lorsque Nous sommes certains qu’elles vont se répandre et multiplier nos Vies parmi les créatures, Nous les faisons connaître pour donner le Bien qu’Elles possèdent et afin d’en recevoir l’Honneur Divin et la Gloire Divine. Nous ne faisons jamais des choses inutiles. Crois-tu que toutes les Vérités que Nous t’avons manifestées sur notre Volonté avec tant d’amour ne donneront pas leurs fruits et qu’elles ne formeront pas leur Vie dans les âmes ? Si nous les avons manifestées, c’est parce que Nous savons avec certitude qu’Elles porteront des fruits et qu’Elles établiront le Royaume de notre Vouloir parmi les créatures. (…)
Par conséquent, sache que c’est une question de temps. Je sais ce qui arrivera. Je n’arrêterai pas. Je continuerai de manifester mes Vérités et toi, poursuis ton envol et continue à m’écouter et à les mettre en pratique.
Vol 34, 16 mai 1937