2. CE QUE L’ŒIL N’A PAS VU DANS L’INCARNATION DU VERBE. - Disciples Amoureux Missionnaires

Homélie de dimanche 20 Décembre 2020: Lc 1, 38

Le “fiat” de la Très Sainte Vierge. Jésus veut un second “fiat”, celui de Luisa.
Je m’interrogeais sur ce qui est écrit plus haut et je me disais : «Je ne sais pas ce que Jésus veut de moi. Néanmoins, il sait combien je suis mauvaise et bonne à rien.» Remuant en moi, il me dit :
«Ma fille, te souviens-tu, il y a quelques années, je t’ai demandé si tu voulais vivre dans ma Volonté et, le cas échéant, de prononcer ton “fiat” dans ma Volonté. Et c’est ainsi que tu as fait. Ton fiat est situé au centre de ma Volonté et est entouré de mon immensité infinie. S’il voulait en sortir, il pourrait difficilement trouver le chemin. Aussi, je m’amuse de tes petites oppositions et de tes manifestations de mécontentement.
«Tu es comme une personne qui, de par sa propre volonté, se trouve dans les profondeurs de l’océan et qui, voulant quitter ce lieu, ne voit que de l’eau tout autour d’elle. Alors, voyant l’ennui que lui causerait sa sortie et voulant demeurer tranquille et heureuse, elle s’enfonce encore plus profondément dans l’océan. Ainsi, ennuyée par l’embarras de sortir de ma Volonté et voyant que tu en es incapable, liée que tu es par ton propre fiat, tu t’enfonces encore davantage dans les profondeurs de ma Volonté. Cela m’amuse. Crois-tu que c’est une chose facile et simple de quitter ma Volonté ? Tu aurais à déplacer un point éternel. Si tu savais ce que c’est que de déplacer un point éternel, tu tremblerais de peur.»
Il ajouta : «J’ai demandé un premier fiat dans ma Volonté à ma chère Maman. Oh ! la puissance de ce fiat dans ma Volonté ! Aussitôt que le fiat de ma Mère rencontra le Fiat divin, ils devinrent un. Mon Fiat éleva ma Mère, la divinisa, l’inonda puis, sans aucune intervention humaine, elle conçut mon Humanité. C’est seulement dans mon Fiat qu’elle a pu concevoir mon Humanité. Mon Fiat lui communiqua d’une manière divine l’immensité, l’infinité et la fécondité et c’est ainsi que l’Immense, l’Éternel et l’Infini put être conçu en elle.
«Dès qu’elle eut dit son fiat, non seulement prit-elle possession de moi, mais son être couvrit toutes les créatures et toutes les choses créées. Elle ressentit en elle la vie de toutes les créatures et commença à agir comme Mère et Reine de tous. Combien de prodiges comporta ce fiat de ma Mère ? Si je voulais te les raconter tous, tu ne finirais plus d’en entendre parler !
«Puis, j’ai demandé un second fiat dans ma Volonté. Quoique tremblante, tu l’as prononcé. Ce fiat dans ma Volonté accomplira ses prodiges ; il aura un accomplissement divin. Toi, suis-moi et enfonce-toi plus profondément dans l’immense mer de ma Volonté et je m’occuperai de tout le reste. Ma Mère ne s’est pas interrogée sur la manière dont je m’incarnerais en elle; elle n’a que prononcé son fiat et je me suis occupé de la manière de m’incarner en elle. C’est ainsi que tu dois faire.»
Vol 12, 10 janvier 1921