Lundi 14 Décembre - Disciples Amoureux Missionnaires
«Le baptême de Jean, d’où venait-il ? du ciel ou des hommes ? » Saint Matthieu (21, 23-27)
«Le baptême de Jean, d’où venait-il ? du ciel ou des hommes ? […] Ce baptême s’opère entre moi et l’âme dans la mesure où elle se donne à moi sans reprendre ce qu’elle m’a donné.»
Le Livre du Ciel Tome 11, 13 mars 1912
«Ma fille, le baptême à la naissance se donne par l’eau. Il a la vertu de purifier, mais pas d’enlever les tendances et les passions. Par contre, le baptême de la victime est un baptême par le feu. Il n’a pas seulement la vertu de purifier, mais aussi celle de consumer le mal et les passions mauvaises. Moi-même, je baptise l’âme peu à peu: mes pensées baptisent ses pensées; mes battements de cœur ses battements de cœur, mes désirs ses désirs, et ainsi de suite. Ce baptême s’opère entre moi et l’âme dans la mesure où elle se donne à moi sans reprendre ce qu’elle m’a donné. C’est pourquoi, ma fille, tu ne ressens pas de tendances mauvaises ou autres choses du genre. Cela découle de ton état de victime. Je te dis cela pour te consoler.»