AU MILIEU DE L’APOSTASIE ET DU REJET DE DIEU : VOUS RESPLENDISSEZ ET AGISSEZ PARTOUT! - Disciples Amoureux Missionnaires

Messe de lundi 9 Novembre 2020:Jn 2, 13-22

Ma fille, qu’est-ce qu’il y a? Qu’est-ce qui ne va pas? Calme-toi, calme-toi. Comment cela se peut-il? Veux-tu peut- être sortir de l’Armée de ma Divine Volonté? Regarde, quelle grande et formidable armée, si bien qu’en se mettant bien en rangs dans ton âme, il ne te sera pas facile d’en sortir. Mais sais-tu quelle est cette Armée? Toutes les Connaissances sur ma Divine Volonté. En fait, après avoir formé en toi son Pa- lais Royal, cela n’aurait pas été convenable, et Elle ne pouvait pas rester sans son Armée. Nous avons fait sortir cette Armée de notre Sein Divin afin que les Connaissances forment Son cortège, prennent Sa défense et fassent connaître à tous qui est notre Divin Fiat – leur Roi Divin, et comment Il veut des- cendre avec toute son Armée Céleste parmi ses peuples afin de combattre la volonté humaine; mais non pas avec des armes qui tuent, car de telles armes n’existent pas au Ciel, mais avec des Armes de Lumière qui luttent pour former la Vie de ma Volonté dans les créatures. Or tu dois savoir que les armes de cette Armée sont les actes accomplis dans ma Divine Volonté. Regarde comme c’est beau! Le Palais Royal est la Lumière de mon Fiat! Le Roi qui domine est ma Volonté! Le Ministère, la Sacro-Sainte Trinité; l’Armée, les Connaissances sur ma Vo- lonté; les armes, tes actes accomplis en Elle. En fait, lorsque tu avais le Bienfait de posséder une de ses Connaissances et que tu agissais en vertu de ma Volonté, tu formais, dans mon Fiat, les armes entre les mains de chaque Connaissance pour donner sa Vie aux autres créatures. Mais ce n’est pas tout. Chaque Connaissance possède une arme particulière, différente des autres. Ainsi, chacune des Connaissances que Je t’ai données sur mon Divin Vouloir a une arme distincte : l’une possède l’arme de Lumière pour illuminer, réchauffer et féconder la Semence de mon Fiat; une autre détient l’arme de la Puissance Conquérante qui régit et domine; une autre l’arme de Beauté qui ravit et conquiert; une autre l’arme de Sagesse qui ordonne et dispose; une autre l’arme de l’Amour qui brûle, transforme et consume; une autre encore l’arme de Force qui renverse, fait mourir et re- naître dans ma Divine Volonté. En somme, chacune de Mes Connaissances est un Soldat Divin qui, en se manifestant à ton âme, a placé entre tes mains l’arme particulière qu’Elle possède. Regarde comme ils sont bien en rangs, attentifs à leur devoir et à la manipulation de l’arme que chacun possède pour disposer et former le peuple du Royaume de mon Divin Fiat. Cette Armée et ces armes possèdent la vertu prodigieuse de l’Infini, de telle sorte qu’elles se diffusent partout; et là où il y a une lumière, même petite, dans les créatures, elles combat- tent avec les armes de Lumière contre l’obscurité dans la vo- lonté humaine afin de l’éclipser et de lui donner la Vie de mon Fiat; et là où se trouve une semence de Force, on voit accourir le petit Soldat Divin avec l’arme de Puissance et de Force pour combattre la puissance de la force humaine, et faire se lever à nouveau la Puissance et la Force de ma Divine Volonté. Cette Armée possède l’arme qui convient pour combattre chacun des actes humains pour que renaisse l’Acte de ma Divine Vo- lonté par-dessus l’acte humain.

Par conséquent, ma fille, il est nécessaire que tu de- meures dans ma Divine Volonté afin de former suffisamment d’armes par tes actes accomplis en Elle, pour la grande Armée de ses Connaissances. Si tu savais avec quelle impatience cette Armée attend d’avoir entre Ses mains les armes de tes actes pour pouvoir engager la guerre, détruire le pauvre Royaume de la volonté humaine et construire notre Royaume de Lumière, de Sainteté et de Bonheur! Et cela d’autant plus que Je suis en toi, dans le grand Palais Royal de ma Divine Volonté, au milieu de Mon armée, avec le Conseil du Ministère des Personnes Divines comme Reproducteur de nos Œuvres; parce que Nous sommes l’Être Opérant, et partout où Nous sommes Nous vou- lons toujours agir, sans jamais cesser. Par conséquent, c’est une nécessité que tu demeures toujours dans notre Fiat, pour t’unir à Nous dans notre Opération continuelle, et Nous don- ner le champ d’action afin de toujours opérer en toi. En fait, le signe de l’Opération Divine est précisément cela : opérer toujours – toujours et sans jamais s’arrêter.

Vol 26, 16 mai 1929.