FEMME QUE CHERCHES TU? - Disciples Amoureux Missionnaires

FEMME QUE CHERCHES TU? JÉSUS T’APPELLE PAR TON NOM ! ALLÉLUIA !

Homélie de mardi 14 Avril 2020: Jn 20, 11-18

L’homme est la résidence de Dieu: Jour 2
Pour télécharger ce texte en pdf, cliquez sur le lien à droite: La résurrection, Jésus met tout en sûreté

 

Comment la Puissance Divine n’a pas de limite. Certitude que le Royaume de la Divine Volonté doit venir. Comment la Rédemption et son Royaume sont inséparables.

 

 

Je suis entre les bras de mon aimable Jésus qui m’entoure tellement de son Divin Vouloir que je ne saurais comment vivre sans Lui. Je le sens en moi qui me domine de Son doux empire et, avec un amour indescriptible, Se fait la vie de ma pensée, de mon cœur et de mon souffle, et Il pense, palpite, respire avec moi. Il semble me dire : Comme Je suis heureux que tu sentes que Je suis la Vie de ta pensée, de ton cœur et de tout ce que tu es. Tu Me sens en toi et je te sens en Moi, et Nous sommes tous les deux heureux d’être un et deux. C’est ma Volonté que sent la créature; elle sait que Je suis avec elle. Je Me penche sur tous ses actes et Je les fais avec elle pour lui donner la Ressemblance de ma Vie et de mes Actes Divins. Combien je souffre lorsque les créatures Me mettent de côté et ne reconnaissent pas Mon empire alors que c’est réellement Moi qui forme leur vie. Après quoi je me disais : Il me semble impossible que le Royaume de la Divine Volonté puisse venir. Comment peut-il venir si les maux abondent de façon si horrible? Et mon doux Jésus, mécontent, me dit :

 

Ma bienheureuse fille, si tu en doutes, c’est que tu ne crois pas en ma Puissance qui n’a pas de limite et que tu ne reconnais pas que Je peux faire toutes choses quand Je le veux. Tu dois savoir qu’en créant l’homme Nous avons mis en lui notre Vie et qu’il était Notre résidence. Or, si Nous ne mettons pas en sûreté cette Vie qui est la Nôtre, avec Son décorum, Son empire et tout Son triomphe en faisant connaître que Nous sommes dans cette résidence et qu’elle se sent honorée d’être dominée et habitée par un Dieu, si Nous ne faisons pas cela, alors c’est que notre Puissance est limitée, qu’elle n’est pas infinie. Celui qui n’a pas le pouvoir de se sauver lui-même est encore moins capable de sauver les autres. Mais le vrai bien, la Puissance qui n’a pas de limite, commence par se mettre soi-même en sûreté pour s’écouler ensuite dans les autres. En venant sur la terre pour souffrir et mourir, Je suis venu mettre l’homme en sûreté, lui qui est Ma résidence. Ne te semble-t-il pas étrange qu’en mettant sa résidence en sûreté le Propriétaire n’aurait ni les droits ni la Puissance de Se mettre lui-même en sûreté? Ah, non, non, ma fille, ce serait absurde et contraire à l’ordre de notre Sagesse infinie. La Rédemption et le Royaume de ma Volonté sont Un, inséparables l’un de l’autre. Je suis venu sur terre pour former la Rédemption de l’homme et former en même temps le Royaume de ma Volonté afin de Me sauver Moi-même, de retrouver Mes droits qui Me sont dus avec Justice comme Créateur. Et dans la Rédemption, Je me suis soumis à un grand nombre d’humiliations, à des souffrances inouïes et même à être crucifié, j’ai tout subi afin de mettre en sûreté Ma résidence et de lui restituer toute la somptuosité, la beauté, la magnificence avec lesquelles Je l’avais formée, pour qu’elle soit à nouveau digne de Moi. Or, alors que tout semblait fini et que Mes ennemis pensaient m’avoir enlevé la vie, ma Puissance qui est sans limites a rappelé la vie à mon Humanité, et en ressuscitant, tout a ressuscité avec Moi, les créatures, mes Souffrances, les Biens que j’avais acquis pour elles, et de même que l’Humanité triompha de la mort, ma Volonté ressuscita et triompha dans les créatures, en attendant son Royaume. Si mon Humanité n’était pas ressuscitée, si elle n’avait pas eu cette Puissance, la Rédemption aurait échoué et on aurait pu douter que ce fût l’Œuvre de Dieu. C’est ma Résurrection qui a fait connaître qui j’étais et j’ai mis le sceau sur tous les Biens que Je suis venu apporter sur la terre. Ainsi ma Divine Volonté sera le double sceau, la transmission dans les créatures de son Royaume que mon Humanité possédait. Puisque j’ai formé ce Royaume de ma Divine Volonté dans mon Humanité, pourquoi devrais-tu douter que Je le donnerai? Ce sera tout au plus une question de temps, et le temps n’est pour Nous qu’un simple point. Notre Puissance fera des Prodiges, Elle donnera à l’homme des grâces nouvelles, un Amour nouveau, une Lumière nouvelle, Nos résidences Nous reconnaîtront, c’est spontanément qu’elles Nous donneront notre Règne, et notre Vie sera en sécurité avec Ses pleins droits dans la créature. Tu verras avec le temps ce que ma Puissance sait faire et peut faire, comment elle sait conquérir toutes choses et abattre les rebelles les plus obstinés. Qui donc peut résister à ma Puissance qu’avec un seul souffle Je ne l’abatte, le détruise et refasse toutes choses selon ce qui Me plaît le plus. Par conséquent, prie et que ton appel soit continuel : Que vienne le Royaume de ton Fiat et que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

 

Le livre du Ciel : Vol 33, 31 mai 1935