4ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE : année C - Disciples Amoureux Missionnaires

Évangile (Lc  4, 21-30)

En ce temps-là, dans la synagogue de Nazareth, après la lecture du livre d’Isaïe, Jésus déclara : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre » Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche. Ils se disaient : « N’est-ce pas là le fils de Joseph ? » Mais il leur dit : « Sûrement vous allez me citer le dicton : ‘Médecin, guéris-toi toi-même’, et me dire : ‘Nous avons appris tout ce qui s’est passé à Capharnaüm : fais donc de même ici dans ton lieu d’origine !’ » Puis il ajouta : « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays.. En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère. Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. » À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux. Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas. Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.

Commentaire du père Jean-Jacques:

   

« Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre ».
« Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère. Tu le sais ô mon Dieu, pour t’aimer sur la terre je n’ai rien qu’aujourd’hui » disait Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus.
Rien qu’ aujourd’hui pour entendre la voix du Christ et le suivre dans sa Divine Volonté. Chaque instant ouvre une porte sur l’éternité et sa Parole s’accomplit dans nos vies.
« Aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays »
 Celui qui est venu chez Lui n’a pas été reconnu chez les siens » (Jean 1, 11). « Ils te combattront mais ils ne pourront rien contre toi » (1°lecture). Comme Jérémie le prophète, on ne veut pas écouter sa Parole et on refuse ses conseils alors qu’Il est « le chemin par excellence » ( St Paul ). On préférera se contenter de ce que l’on voit. Et on meurt de soif à côté de la source venue abreuver toute l’humanité.
« Mais Lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin ».
Qui arrêtera la marche de celui qui n’est pas guidé par les hommes mais par Dieu seul ? Suis le chemin que Dieu te propose. Ce n’est peut-être pas le plus séduisant, mais c’est celui que Jésus prend avec toi. Choisis la Vie et traverse ce monde les yeux fixés sur l’éternel Amour. Dieu t’a placé sur son cœur pour que tu restes attaché à Lui, et avec Lui pour rétablir son Royaume de justice et de paix à tous les hommes.
                            Père Jean-Jacques Duten