PETITES LECTURES DU LIVRE DU CIEL - Disciples Amoureux Missionnaires
Originalité des messages de Luisa Piccarreta (4e partie) Par Marcel Laflamme

 

Le Seigneur, via son mouvement prophétique en Eglise, annonce son renouveau mondial dont on voit déjà les premières pousses liées à la transformation des cœurs. Entre autres, Il prédit le grand Avertissement, la purification universelle et le début d’une ère nouvelle de paix.

Maintenant, on commence à mieux connaître la messagère Luisa Piccarreta qui a écrit une quarantaine de volumes dont la moitié avait l’Imprimatur avant sa mort tandis que l’autre partie a reçu l’approbation durant son procès de béatification qui est en cours actuellement. Voyons succinctement quel est l’apport distinctif de ses œuvres au moyen de quatre transformations innovatrices annoncées:

1. L’inauguration de l’ère nouvelle du Fiat de la sanctification: établissement du royaume de la divine Volonté

Le temps prévu par Dieu est arrivé. Il a donné ses Enseignements à Luisa Piccarreta, afin de former les enfants de la divine Volonté pour y établir son règne. Nous sommes dans la phase de la restauration finale du royaume de la divine Volonté conformément aux promesses contenues dans le Notre Père: «Que ton Règne vienne, que ta Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.» C’est la récupération du don des Dons que nos premiers parents possédaient avant la faute, don que Luisa Piccarreta reçut à l’âge de 24 ans, une année après son mariage mystique et qui inaugurait l’ère nouvelle du fiat de la sanctification.

Jésus dit à Luisa: «Je ne pourrais accorder une plus grande grâce en ces temps si troublés et de vertigineuse descente dans le mal que de faire connaître que Je veux donner le grand cadeau du royaume du suprême fiat et de confirmer que Je le prépare en toi avec tant de connaissances et de dons, afin que rien ne manque au triomphe de ma volonté.» (09.09.1926)

Des jours difficiles vont venir, la terre va subir des changements majeurs, mais finalement viendra la grande victoire de Dieu et de Marie. «Tout est maintenant préparé et accompli. Il ne reste plus qu’à ouvrir les portes et à faire connaître ma Volonté, afin que les âmes en prennent possession.» (21.09.1923)

Nous sommes à l’aube de la plus belle époque de tous les temps nous faisant entrer dans l’âge d’or du christianisme depuis si longtemps prophétisé. C’est l’appel aux créatures humaines à revenir à l’ordre, à la place et au but pour lesquels elles ont été créées par Dieu.

2. La nouveauté de la vie dans la divine Volonté

Le Seigneur nous offre une vie nouvelle dans sa Volonté. Ainsi, IL veut que sa vie circule en nous, afin que la condition humaine retrouve sa splendeur première dans sa sainte Volonté. Jésus dit à Luisa Piccarreta: «Qu’on ne se contente pas uniquement de faire ma Volonté, mais qu’on la possède en vivant dans la divine Volonté.» Par ce nouveau mode de vie, c’est la coopération parfaite entre Dieu et l’âme qui choisit librement de laisser agir Dieu en elle, sans mettre d’obstacle à son action. Voici les principales distinctions existant entre «faire» versus «vivre» dans la Volonté divine:

«Faire» la Volonté de Dieu:

C’est vivre avec deux volontés: la nôtre et celle de Dieu;

C’est vivre dans l’ordre humain, sentir le poids de sa volonté humaine, avec sa nature blessée, ses passions et ses inclinations;

C’est être aux ordres de Dieu. Comme un serviteur, recevoir les dispositions de son Vouloir divin et exécuter ses demandes;

Ce serviteur ne dispose pas des biens de la Volonté divine, ses qualités, son immensité…

Ce serviteur est obligé à faire de plus grands sacrifices et à accomplir des travaux plus difficiles, plus humbles. Il reçoit un petit salaire pour le travail accompli.

«Vivre dans» la divine Volonté est d’une dimension supérieure:

Un échange de volontés: renoncer à la volonté humaine, demandant à Dieu de mettre la sienne à la place;

Ne vivant qu’avec une seule volonté, la sienne qui règne dans la créature humaine et anime ses opérations;

De Spectateur, Dieu devient Acteur en nous et opère avec sa puissance divine d’amour;

Etant dans un parfait accord et une communauté de biens avec Dieu qui nous partage ses qualités pour une glorification parfaite du Père;

Avec une fécondité divine: nos petits actes unis à ceux de Jésus sont similaires aux siens qui sont infinis, divins, nobles et prennent racine dans l’éternel acte de Dieu.

 

3. La nouveauté des moyens préconisés

Principe: La croissance dans cette vie nouvelle s’effectue de façon progressive. Au début du cheminement, le don de la divine Volonté est expérimenté sous forme de prêt, de façon intermittente, selon la fréquence de nos appels à la divine Volonté de venir agir en nous. Plus on le fera par répétition, plus tôt on en obtiendra le don permanent.

Deux moyens généraux:

  1. La règle d’or: commencer par le vouloir; faire un échange de notre volonté avec la sienne dans une attitude d’abandon et de confiance;
  2. Acquérir une connaissance croissante de la vie dans la divine Volonté: ce qu’elle est, ses bienfaits et la manière d’y vivre à l’exemple de notre sainte Mère.

Quatre moyens spécifiques: Union d’intimité: «entrer en Dieu, se transformer en Lui et prendre ce que l’on trouve en Lui»; soit: entrer dans son Immensité qui contient toutes les créatures, se revêtir de Jésus et de ses qualités: paix, joie, amour…Union d’activité: appeler la divine Volonté dans chacun de nos actes quotidiens: «Viens, divine Volonté d’amour, viens œuvrer au présent en moi.» Se faire aider de la sainte Vierge et demander à notre ange gardien de donner à chaque instant notre volonté humaine pour agir avec Lui comme une seule volonté; Union avec les autres créatures pour répandre sa vie divine et les bienfaits reçus; «que tes bénédictions soient multipliées chez tous»; Les rondes de prières en louange à la Sainte Trinité avec un retour du même amour divin: «Je T’aime et je T’adore dans ta Volonté» en hommage à la création, la rédemption et la sanctification en mon nom et au nom de tous.

4. La nouveauté des résultats obtenus

La vie dans la divine Volonté transforme l’âme en profondeur et procure une fécondité divine: La transformation de l’être: une configuration avec Jésus. Jésus se substitue et se reproduit peu à peu en nous; Recevant notre version Divine en se revêtant de sa Volonté et de ses qualités; Il établit progressivement l’ordre divin en nous; le tout menant à une sainteté divine car c’est Lui, l’Homme-Dieu, qui vit en nous; Avec notre identification de véritable fils de Dieu dans sa famille; Par cette vie nouvelle, les personnes de toute condition peuvent atteindre les sommets de la sainteté en vue d’entrer dans l’ère nouvelle.

Un mode d’opération divin qui donne de la valeur et de la puissance à nos actes. Par la désobéissance, Adam et Eve avaient perdu la noblesse et la force d’agir avec Dieu; dans la divine Volonté, nous avons l’honneur de l’agir du Roi qui se substitue à nous avec sa toute-puissance d’amour; En faisant sa vie et ses actions unies à la Sainte Trinité, la créature est élevée au mode d’opération divin éternel; ses actes sont similaires aux siens, ils pénètrent partout et se multiplient à l’infini; Avec ce pouvoir divin d’amour, l’âme se substitue à toutes les créatures pour adorer et remercier Dieu par un retour de son amour présent dans la création, la rédemption et la sanctification.

Conclusion:

Ces actes en union avec Dieu Le réjouissent à la vue de son Règne et de sa propre activité au sein de la créature qui Lui fournit l’écho de son amour, de sa sagesse et de sa puissance. Ainsi, la condition humaine retrouve peu à peu sa splendeur originelle et les joies premières de la création avec Dieu-Amour. A la faveur de cet accroissement de sainteté dans l’Eglise, le Seigneur nous fait connaître de quelle manière s’implante peu à peu le règne de la divine Volonté sur la terre dans cette phase finale de la plus grande transformation spirituelle de l’humanité depuis le début des temps.

Marcel Laflamme