Mardi 19 octobre 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
De l’évangile de Luc 12, 35-38
 « Restez en tenue de service, votre ceinture autour des reins, et vos lampes allumées. » Lc 12,35
Ma fille,  il est très nécessaire de former les premiers prêtres.
Le livre du Ciel Tome 23, 18 janvier 1928
Les premiers prêtres me seront utiles comme mes Apôtres m’ont servi à former mon Église. Car Je me sers de mes prêtres dans mes Œuvres. Et tout comme. J’avais des prêtres avant ma venue pour préparer le peuple, et les prêtres de mon Église pour confirmer ma Venue et tout ce que J’ai dit, J’aurai aussi les prêtres du Royaume de ma Volonté. Voici, c’est à cela que serviront  toutes les choses que Je t’ai manifestées, toutes les Vérités surprenantes, et  les promesses de tant de biens que Je veux accorder aux enfants du « Fiat Voluntas Tua » (« Que Ta Volonté soit faite »).
Ce sera l’Évangile,  la Base, la Source inépuisable où chacun viendra puiser  la Vie céleste, le Bonheur terrestre et  la restauration de sa Création.
Oh ! Combien seront heureux ceux qui viendront avidement boire à grandes gorgées à ces Sources de Connaissances. Car elles ont la vertu  d’apporter la Vie du Ciel et de bannir toute tristesse. (..) Ma fille,  il est très nécessaire de former les premiers prêtres. Ils me seront utiles comme l’ont été mes apôtres pour former mon Église.  Et ceux qui s’emploieront à publier ces écrits pour les faire connaître seront : les nouveaux évangélistes du Royaume de ma suprême Volonté. Et puisque ceux qui sont nommés le plus souvent dans mon Évangile sont les quatre évangélistes, pour leur plus grand honneur et pour ma gloire. Il en sera ainsi pour ceux qui travailleront à la rédaction des connaissances de ma Volonté et à leur publication. Tels de nouveaux évangélistes, leur nom reviendra plus souvent dans le Royaume de ma Volonté,  pour leur très grand honneur et   pour ma plus grande Gloire, en voyant  le retour en mon sein de la créature dans l’ordre,
et la vie du Ciel sur la terre, qui est l’unique raison de la Création.(…)

 

 

Correspondances dans « L’évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta :

Soyez toujours prêts comme celui qui est sur le point de partir en voyage, ou qui attend son maître. Vous êtes les serviteurs du Maître-Dieu. A toute heure Il peut vous appeler où Il est, ou bien venir où vous êtes. Soyez donc toujours prêts à partir ou à Lui faire honneur, la taille ceinte de la ceinture de voyage ou de travail et avec à la main la lampe allumée. Sortant d’une fête de noces avec quelqu’un qui vous a précédés dans les Cieux ou dans la consécration à Dieu sur la terre. Dieu peut se souvenir de vous qui attendez et peut dire : « Allons chez Étienne ou chez Jean ou bien chez Jacques et chez Pierre ». Et Dieu est rapide dans sa venue, ou pour dire : « Viens ». Soyez donc prêts à Lui ouvrir la porte quand Il arrivera ou à partir s’Il vous appelle.

395>  I:\Maria Valtorta\SiteWeb\ValtortaWeb\Images\Balise.gif Bienheureux ces serviteurs que le Maître, en arrivant, trouvera en train de veiller. En vérité, pour les récompenser de leur attente fidèle, il se ceindra le vêtement et, après les avoir fait asseoir à table, Il se mettra à les servir. Il peut venir à la première veille, comme à la seconde ou à la troisième. Vous ne le savez pas. Soyez donc toujours vigilants. Et bienheureux si vous l’êtes et qu’ainsi vous trouve le Maître ! Ne vous flattez pas en disant : « On a le temps ! Cette nuit Il ne vient pas », il vous en arriverait du mal. Vous ne savez pas. Si quelqu’un savait quand le voleur va venir, il ne laisserait pas sa maison sans surveillance pour que le malandrin puisse en forcer la porte ou les coffres-forts. Vous aussi, soyez prêts car, au moment où vous y penserez le moins, le Fils de l’homme viendra en disant : « C’est l’heure ».  Tome 4, chapitre 276