Samedi 16 octobre 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
De l’évangile de Luc 12, 8-12
Quiconque se sera déclaré pour moi devant les hommes, le Fils de l’homme aussi se déclarera pour lui devant les anges de Dieu. Lc 12,8
Par conséquent, ma fille, sois attentive et reconnais en toi et à l’extérieur de toi, en toutes choses, ma Volonté […]son acte continuel qui t’aime d’un amour inlassable et qui à cause de cet amour, te donne la vie.
Le livre du Ciel Tome 29, 17 juillet 1931
Ma fille, ma Divine Volonté porte la créature dans ses bras, et son amour est tel qu’elle maintient autour d’elle toute la Création dans un acte qui toujours crée afin de lui plaire, de la rendre heureuse et de lui dire : « Ma force créatrice maintient toute cette machine de l’univers ; si elle se retirait, le soleil disparaîtrait comme par enchantement, le ciel et tout ce qu’il contient tomberait dans le néant, puisque du néant il est sorti, et que
ma puissance créatrice le maintient continuellement en le créant. Elle peut dire en toute réalité : « C’est vraiment pour toi que j’ai créé le soleil pour que ta vie, ta route soit parsemée de lumière ; pour l’azur du ciel, pour que
ton regard s’élève et se plaise dans son extension. Je crée tout pour toi, je maintiens tout en ordre parce que je t’aime. » Ma Divine Volonté se fait vie dans l’acte de toutes choses, elle les soutient et les conserve, les place autour
de la créature pour lui faire sentir à travers toutes ces choses sa vie inébranlable, sa force immuable, son amour invincible. On peut dire que ma Divine Volonté l’embrasse partout comme triomphe de son amour. Et elle ne
maintient pas seulement l’ordre extérieur et toutes choses dans un acte de création, elle maintient intérieurement, par sa force créatrice, l’intérieur tout entier de l’ordre de la créature. De sorte que ma Volonté est toujours dans
l’acte de créer le battement de coeur, le souffle, le mouvement, la circulation du sang, l’intelligence, la mémoire et la volonté. Elle court comme la vie dans le battement du coeur, dans le souffle et en toute chose. Elle soutient et
conserve sans jamais se retirer de l’âme et du corps. Et alors que ma Volonté suprême est tout, qu’elle fait tout, donne tout, elle n’est pas reconnue et elle est même oubliée. On pourrait dire comme je l’ai dit aux apôtres : « Je suis avec vous depuis si longtemps, et vous ne me connaissez pas encore ! » Ils connaissent bien des choses qui ne forment pas la vie de la créature, et de ma Volonté rien n’est connu qui forme la vie et l’acte continu de la vie, sans
lequel la créature ne pourrait pas vivre. Par conséquent, ma fille, sois attentive et reconnais en toi et à l’extérieur de toi, en toutes choses, ma Volonté qui est plus que ta vie même, et tu sentiras des choses admirables, son acte continuel qui t’aime d’un amour inlassable et qui à cause de cet amour, te donne la vie.

Correspondances dans « L’évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta :

Et vous restez des enfants tant que vous ne renoncez pas vous-mêmes à l’être, par votre libre volonté. On renonce à cette filiation quand on renie Dieu, et le Verbe que Dieu a envoyé parmi les hommes pour les amener au Seigneur. Par conséquent, lorsque quelqu’un ne veut pas me reconnaître devant les hommes par crainte que cela ne lui porte tort, Dieu lui aussi ne le reconnaîtra pas pour son fils, et le Fils de Dieu et de l’homme ne le reconnaîtra pas devant les anges du Ciel. Qui m’aura renié devant les hommes sera renié comme fils devant les anges de Dieu. Celui qui aura mal parlé contre le Fils de l’homme pourra encore être pardonné, parce que je réclamerai son pardon auprès du Père, mais celui qui aura blasphémé contre l’Esprit Saint ne le sera pas.

Pourquoi cela ? Parce que tous ne peuvent connaître l’étendue de l’Amour, sa parfaite infinité, et voir Dieu dans une chair semblable à toute chair d’homme. Les païens ne peuvent y croire par foi, car leur religion n’est pas amour. Même parmi nous, le respect craintif d’Israël envers Yahvé peut empêcher de croire que Dieu se soit fait homme, et le plus humble des hommes. C’est une faute de ne pas croire en moi, mais quand elle s’appuie sur une crainte excessive de Dieu, elle est encore pardonnée. Mais il ne peut être pardonné, celui qui ne se rend pas à la vérité qui transparaît de mes actes et qui refuse à l’Esprit d’Amour d’avoir pu tenir la parole donnée d’envoyer le Seigneur au temps fixé, le Sauveur précédé et accompagné par les signes annoncés.

(…) Ceux qui me persécutent connaissent les prophètes. Les prophéties sont remplies de moi. Ils les connaissent et ils savent ce que je fais. La vérité est manifeste. Mais ils ne l’acceptent pas parce qu’ils veulent la rejeter. Ils nient systématiquement que je sois non seulement le Fils de l’homme, mais même le Fils de Dieu prédit par les prophètes, celui qui est né d’une Vierge, non par une volonté humaine, mais par celle de l’Amour éternel, de l’Esprit éternel qui m’a annoncé pour que les hommes puissent me reconnaître. Pour pouvoir prétendre que la nuit de l’attente du Christ perdure, ils s’obstinent à garder les yeux fermés pour ne pas voir la Lumière qui est dans le monde ; par conséquent ils renient l’Esprit Saint, sa vérité, sa lumière. Le jugement sera donc plus sévère pour eux que pour ceux qui l’ignorent. Me traiter de “ satan ” ne leur sera pas pardonné, car l’Esprit fait, par moi, des œuvres divines et non sataniques. Et porter les autres au désespoir quand l’Amour leur a rendu la paix, cela ne sera pas pardonné, car ce sont toutes des offenses à l’Esprit Paraclet qui est Amour, donne l’amour et demande l’amour, et qui attend mon holocauste d’amour pour se déverser en amour, sagesse et lumière dans le cœur de mes fidèles. Quand cela sera arrivé, ils vous persécuteront encore et ils vous accuseront devant les magistrats et les princes, dans les synagogues et devant les tribunaux. Mais ne vous préoccupez pas de penser à la manière de vous défendre. L’Esprit lui-même vous inspirera quoi répondre pour servir la vérité et conquérir la vie éternelle, de la même manière que le Verbe est en train de vous donner les moyens nécessaires pour entrer dans le Royaume de la Vie.

Allez en paix, dans ma paix, dans cette paix qui est Dieu et que Dieu exhale pour en combler ses enfants. Allez, et ne craignez pas. Je ne suis pas venu pour vous tromper, mais pour vous instruire, pas pour vous perdre, mais pour vous racheter. Bienheureux ceux qui sauront croire à mes paroles.