26ème Dimanche du temps ordinaire, année B - Disciples Amoureux Missionnaires

Évangile (Mc 9, 38-43.45.47-48)

En ce temps-là, Jean, l’un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un expulser les démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. » Jésus répondit : « Ne l’en empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre nous est pour nous. Et celui qui vous donnera un verre d’eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense. Celui qui est un scandale, une occasion de chute, pour un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu’on le jette à la mer. Et si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la. Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains, là où le feu ne s’éteint pas. Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le. Mieux vaut pour toi entrer estropié dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux pieds. Si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le. Mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux yeux, là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint pas. »

Commentaire du père Jean-Jacques:

                  

   « Celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après parler mal de moi ».
En créant l’homme, Dieu lui donne « autorité » sur le créé pour continuer Son œuvre. « Car celui qui croit en moi fera lui aussi les œuvres que je fais, et il en fera même de plus grandes » (St Jean 14,12). Il a pouvoir de chasser le mal et de guérir les maladies comme son maître.
« Ne les empêchez pas ».
Serions-nous capables d’empêcher Le Seigneur d’agir et de mépriser Dieu lui-même qui a voulu répandre ses dons sur tous les hommes ? « Chacun de nous a reçu des dons » (Éphésien 4,7). Et Dieu veut passer à travers nous, et Il agit librement en choisissant qui Il veut.  Nous sommes des artisans de lumière et de paix. « Ah, si le Seigneur pouvait mettre son Esprit sur tous les hommes » ! (1° lecture). C’est le cœur de Dieu qui parle : « que tous les hommes reçoivent la lumière divine et qu’ils découvrent Sa volonté.
« Que ton règne vienne » dit Jésus, et « qu’ils te connaissent toi le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus Christ » (Jean 13,2).
« Mieux vaut pour toi entrer dans le royaume avec un seul œil ».
Il y a certains sacrifices incontournables pour que la vie de Dieu règne en toi. Dieu veut être Ta joie et Ton Bonheur, et Il te montre le chemin unique pour le trouver et le partager avec tes frères.
  Alléluia!
Père Jean-Jacques Duten