"MANN HOU... C'EST QUOI ?" - Disciples Amoureux Missionnaires

Homélie de dimanche 1er août: Jean 6, 24-35

Je dois rester dans cet état. C’est alors que mon doux Jésus m’a surprise en me disant : Ma chère fille, courage. Ne crains pas que Je puisse jamais t’abandonner. Je sens ma Vie en toi et si Je t’abandonnais cette Vie serait sans Nourriture pour la faire grandir, sans Lumière pour la rendre heureuse et elle n’aurait plus le cortège de ma Vie Divine que j’ai Moi-même formée en toi. Car tu devrais savoir que si ma Vie n’a en Moi-même besoin de rien pour grandir et qu’Elle ne peut diminuer, la Vie que je forme dans la créature doit pour grandir recevoir de la Nourriture Divine afin que peu à peu la Vie Divine puisse remplir la créature tout entière. Je ne peux par conséquent pas te quitter et s’il peut te sembler que Je suis parti et que tout est fini entre nous, Je reviens soudainement vers ma petite fille pour lui donner la nourriture de ma Volonté. Tu dois savoir que ma Volonté est Lumière et que celle qui vit en Elle acquiert Ses propriétés; ainsi, lorsqu’elle travaille, ses œuvres s’emplissent de lumière au point de déborder et elles apparaissent avec les propriétés de la lumière de son Créateur; si ce sont les propriétés de l’Amour Divin, elles emplissent l’amour de la créature; si la créature adore, les propriétés de l’Adoration Divine remplissent l’adoration de la créature. Bref, il n’y a pas d’acte de la créature qui ne soit rempli par les Propriétés Divines. Dans ma Volonté, la volonté humaine disparaît et les Propriétés Divines restent à sa disposition. Oh! Si tous pouvaient savoir ce que signifie vivre dans mon Divin Vouloir, et le grand bien qu’ils en retirent de la façon la plus simple qui soit!
Vol 29, 15 février 1931