Lundi 19 juillet 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
De l’évangile de Matthieu 12, 38-42
« Cette génération mauvaise et adultère… »Mt 12,39
Pendant que je me trouvais en présence de Jésus béni, je vis beaucoup de gens ainsi que les maux de la génération présente.

 

16 juillet 1901
Après plusieurs jours d’absence, Jésus eut ce matin la bienveillance de venir et il me transporta hors de mon corps. Pendant que je me trouvais en présence de Jésus béni, je vis beaucoup de gens ainsi que les maux de la génération présente. Mon adorable Jésus jeta sur eux un regard de compassion et, en se tournant vers moi, il me dit : « Ma fille, veux tu savoir où commence le mal dans l’homme ? Le commencement, c’est quand l’homme est à l’âge où il se connaît à peine lui-même, c’est-à-dire, quand il commence à
avoir l’âge de raison. Il se dit alors : “Je suis quelqu’un.” « En croyant être quelqu’un, l’homme s’éloigne de moi ; il n’a pas confiance en moi qui suis le Tout. Toute sa confiance et sa force, il la puise en lui-même et, à cause de cela, il peut en arriver à perdre tout bon principe. Et, ayant perdu ses bons principes, qu’en sera-t-il de sa fin ? Imagine-la toi-même, ma fille. D’ailleurs, en s’éloignant de moi qui contiens tout bien, que peut espérer de bien un homme devenu un océan de mal ? Sans moi, tout est corruption et misère, sans l’ombre du véritable bien. C’est ainsi qu’est la société actuelle. »

Correspondances dans « L’évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta :

Les pharisiens et les scribes se consultent, puis, feignant d’être polis, ils demandent tous ensemble :

« Maître, il est plus facile de croire à ce que l’on voit. Donne-nous donc un signe pour que nous puissions croire que tu es ce que tu prétends être.

– Est-ce que vous vous rendez compte que le péché contre l’Esprit Saint est en vous, alors qu’il a indiqué à plusieurs reprises que je suis le Verbe incarné, le Verbe et Sauveur, venu au temps marqué, précédé et suivi de signes prophétiques, accomplissant ce que dit l’Esprit ? »

Ils répondent :

« Nous croyons à l’Esprit, mais comment pouvons-nous croire en toi si nous ne voyons pas un signe de nos propres yeux ?

– Comment donc pouvez-vous croire à l’esprit dont les actions sont spirituelles si vous ne croyez pas aux miennes qui sont sensibles à vos yeux ? Ma vie en est pleine. Cela ne suffit-il pas encore ? Non. Je réponds moi-même que non. Ce n’est pas suffisant. A cette génération adultère et perverse qui cherche un signe, il ne sera pas donné d’autre signe que celui du prophète Jonas. En effet, comme Jonas est resté trois jours dans le ventre du monstre marin, ainsi le Fils de l’homme restera trois jours dans les entrailles de la terre. En vérité, je vous dis que les Ninivites ressusciteront le jour du Jugement avec tous les hommes et qu’ils se lèveront contre cette génération et la condamneront. Car eux, ils ont fait pénitence en entendant la prédication du prophète Jonas, et pas vous. Or il y a ici plus que Jonas. De même, la Reine du Midi ressuscitera, elle se dressera contre vous et vous condamnera, parce qu’elle est venue des confins de la terre pour entendre la sagesse de Salomon. Or il y a ici plus que Salomon.