Jeudi 15 juillet 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
De l’évangile de Matthieu 11, 28-30
Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai du repos. Mt 11,28
…elle sentira ( la créature) en elle le repos éternel de son Créateur.

 

Tome 22, 29 juin 1927
Ma fille, pour la créature qui vit dans ma Volonté, toute chose devient ma Volonté ; en tout ce qu’elle fait, touche et voit, elle touche, voit et fait ma Volonté. Si elle pense et vit dans ma Volonté, elle sentira la sainteté de l’intelligence de la Divine Volonté la revêtir et couler en son esprit. Si elle parle, elle sentira la sainteté du Fiat dans sa parole – ce Fiat qui, lorsqu’il parle, crée. Qu’elle travaille ou qu’elle marche, elle sentira la sainteté des œuvres divines et les pas de l’éternel Fiat couler dans ses travaux et dans ses pas. Si elle dort également, elle sentira en elle le repos éternel de son Créateur, et tout rivalisera pour lui apporter ma Volonté : le soleil avec sa lumière, le vent avec sa fraîcheur, le feu avec sa chaleur, l’eau avec ses rafraîchissements, la fleur avec son parfum, l’oiseau avec son chant et son gazouillis, la nourriture avec ses saveurs, le fruit avec sa douceur ; en somme, une chose n’attendra pas l’autre, apportant tous les actes que ma Volonté accomplit en chaque chose créée, de sorte que l’âme sera comme une reine recevant les actes innombrables de la Divine Volonté dans toute la  Création. Vivant et régnant en cette âme, la Divine Volonté attirera tous les actes qu’elle exerce en toutes choses ; un doux enchantement se formera dans la pupille de son œil pour lui faire découvrir en toute chose cette Divine Volonté qui court vers l’âme par tant de chemins différents afin qu’elle devienne tout entière la Volonté de Dieu.

Correspondances dans « L’évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta :

Mais en attendant, pour résister, venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et exténués, vous, mes apôtres, et avec vous, tous les hommes qui cherchent Dieu, qui pleurent à cause de la souffrance qu’ils subissent sur terre, qui s’épuisent dans la solitude, et je vous redonnerai des forces. Prenez sur vous mon joug. Ce n’est pas un fardeau. C’est un soutien. Embrassez ma Doctrine comme si c’était une épouse bien-aimée. Imitez votre Maître qui ne se borne pas à la proclamer, mais fait ce qu’elle enseigne. Apprenez de moi qui suis doux et humble de cœur. Vous trouverez le repos de vos âmes parce que la douceur et l’humilité pro­curent le royaume sur la terre et dans les Cieux. Je vous l’ai déjà dit, les vrais triomphateurs parmi les hommes sont ceux qui les con­quièrent par l’amour, or l’amour est toujours doux et humble. Je ne vous donnerais jamais à faire des choses qui dépassent vos forces, car je vous aime et je vous veux avec moi dans mon Royaume. Prenez donc mon insigne et mon uniforme, et efforcez-vous d’être semblables à moi et tels que ma Doctrine vous l’enseigne. N’ayez pas peur, parce que mon joug est doux et son poids est léger, alors que la gloire dont vous jouirez, si vous êtes fidèles, est infiniment puissante. Infinie et éternelle…