lundi 21 juin 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
De l’évangile de Matthieu 7, 1-15
« Ne jugez pas, pour ne pas être jugés; » Mt 7,1
Ne juge personne.

 

Le livre du Ciel Tome 1er ( au début)
La meilleure chose à faire est d’imiter ma vie. Dis-moi maintenant ce que tu veux.» Je lui répondis : « Seigneur, j’ai besoin de tout, car je n’ai rien.» Et Jésus poursuivit : «Très bien, n’aie pas peur, car petit à petit nous ferons tout. Je sais comment tu es faible. C’est de moi que tu recevras la force, la persévérance et la bonne volonté. Fais ce que je t’ai dit. Je veux que tes efforts soient honnêtes. Tu dois garder un œil sur moi et l’autre sur ce que tu fais. Je veux que tu saches faire abstraction des personnes, pour que, quand on te demande de faire quelque chose, tu le fasses comme si la demande venait directement de moi. Les yeux fixés sur moi, ne juge personne. Ne regarde pas pour voir si la tâche est douloureuse, dégoûtante, facile ou difficile. Tu fermeras tes yeux à tout cela et tu les ouvriras sur moi, sachant que je suis en toi et que je surveille ton travail. « Dis-moi souvent : « Seigneur, donne-moi la grâce de bien faire du commencement à la fin tout ce que j’entreprends, et que j’agisse seulement pour toi. Je ne veux plus être l’esclave des créatures.» Fais ainsi pour que, quand tu marches, tu parles, tu travailles, ou fais n’importe quoi d’autre, tu agisses seulement pour ma satisfaction et mon plaisir. Quand tu subis des contradictions ou reçois des blessures, je veux que tu aies les yeux fixés sur moi et que tu croies que tout cela vient de moi et non pas des créatures.

 

« Celui qui fait ma Volonté au lieu d’être jugé à le droit de juger les autres » Vol 11, 20 décembre 1912
« Le droit de juger les autres » cela peut surprendre. Déjà rappelons que Jésus avait dit à ses apôtres qu’ils siègeront sur 12 trône pour juger les tribut d’Israël. Ici cela va plus loin. Car une fois dans la Divine Volonté nous faisons ce que fait la Divine Volonté. Dieu va juger toute l’humanité, et la créature va participer a ce jugement. Attention ce n’est juger de manière humaine, comme nous l’avons vu antérieurement.

Correspondances dans « L’évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta :

Mes enfants, mon enseignement touche à sa fin, à l’instar du jour qui déjà décline, avec le soleil, vers l’occident. Je veux que vous reteniez les paroles de cette rencontre sur la montagne. Gravez-les dans vos cœurs. Relisez-les souvent. Qu’elles soient pour vous un guide perpétuel. Et, plus que tout, faites preuve de bonté à l’égard de ceux qui sont faibles. Ne jugez pas pour n’être pas jugés. Souvenez-vous que le moment pourrait arriver où Dieu vous rappellerait : “ C’est ainsi que tu as jugé. Tu savais donc que c’était mal. Tu as donc commis le péché en étant bien conscient de ce que tu faisais. Maintenant, subis ta peine. ”

La charité est déjà une absolution. Ayez la charité en vous, pour tous et à tout propos. Si Dieu vous vient largement en aide pour vous garder droits, n’en tirez pas orgueil. Mais, si longue que soit l’échelle de la perfection, cherchez à vous élever et tendez la main à ceux qui sont fatigués, ignorants ou victimes de subites déceptions. Pourquoi regarder avec une telle attention la paille dans l’œil de ton frère si tu ne te soucies pas d’abord d’enlever la poutre qui est dans le tien ? Comment peux-tu dire à ton prochain : “ Laisse-moi enlever cette paille de ton œil ” alors que la poutre qui est dans le tien t’aveugle ? Ne sois pas hypocrite, mon enfant. Enlève d’abord la poutre de ton œil : alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans celui de ton frère sans l’abîmer.