Mardi 11 mai 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
De l’évangile de Jean 16, 5-11
« Il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai. » Saint Jean (16,7)
« Esprit sanctificateur, hâte-toi, je t’en prie, fais connaître à tous ta Volonté afin que, la connaissant, ils puissent l’aimer et accueillir en eux ton acte fondamental, celui de leur complète sanctification, qui est ta très sainte Volonté. « 
Le Livre du Ciel Tome 17, 17 mai 1925
« Ma fille, tu dois ajouter une autre chose sur la fusion dans ma Volonté. Il s’agit de se fusionner dans l’ordre de la grâce dans tout ce qu’a fait et fera le Sanctificateur, le Saint-Esprit, pour ceux qui doivent être sanctifiés. Nous, les trois Personnes divines, nous sommes toujours unis dans notre action. La Création est attribuée au Père, la Rédemption au Fils, et la réalisation du « que ta Volonté soit faite » au Saint-Esprit. C’est de lui dont il s’agit quand tu viens devant la suprême Majesté et tu dis : « Je viens vous retourner votre amour pour tout ce que le Sanctificateur accomplit envers ceux qu’Il sanctifie. Je me place dans l’ordre de la grâce afin de pouvoir -vous offrir la gloire et le retour d’amour que vous auriez reçus si tous étaient devenus saints, -et faire réparation pour toute opposition ou manque de correspondance à la grâce. » Et, dans la mesure où tu en es capable, tu cherches dans notre Volonté les actes de l’Esprit sanctificateur pour faire tiens -sa peine, ses secrets gémissements et -ses soupirs angoissés dans le tréfonds des cœurs parce qu’Il y est si mal accueilli. Son œuvre fondamentale est de placer notre Volonté dans l’âme en tant que l’acte complet de la sanctification. Alors, en se voyant rejeté, Il gémit dans des lamentations inexprimables. Et toi, dans ta simplicité enfantine, tu lui dis: « Esprit sanctificateur, hâte-toi, je t’en prie, fais connaître à tous ta Volonté afin que, la connaissant, ils puissent l’aimer et accueillir en eux ton acte fondamental, celui de leur complète sanctification, qui est ta très sainte Volonté. » Ma fille, les trois Personnes divines sont à la fois inséparables et distinctes. C’est ainsi qu’elles veulent manifester leurs œuvres aux générations humaines. Bien qu’elles soient un, chacune veut manifester individuellement -son Amour pour les créatures et -son Action propre envers elles. »

 

Correspondances dans « L’évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta :

600.34 Personne ne me demande plus : “ Où vas-tu ? ” La tristesse vous rend muets. Pourtant, c’est votre intérêt que je m’en aille, sinon le Consolateur ne viendra pas. C’est moi qui vous l’enverrai. A sa venue, par la sagesse et la parole, les œuvres et l’héroïsme qu’il déversera en vous, il convaincra le monde de son péché déicide et de la justice de ma sainteté. Et le monde sera nettement divisé en réprouvés, ennemis de Dieu, et en croyants. Ces derniers seront plus ou moins saints, selon leur volonté. Mais le prince du monde et ses serviteurs seront déjà condamnés. Je ne puis vous en dire davantage, car vous ne pouvez encore comprendre. Mais lui, le divin Paraclet, vous apprendra la vérité tout entière. Il ne parlera pas de son propre chef, mais il dira tout ce qu’il aura entendu de l’Esprit de Dieu, et il vous annoncera l’avenir. Il reprendra ce qui vient de moi, c’est-à-dire ce qui encore appartient au Père, pour vous le faire connaître.

Encore un peu de temps, et vous ne me verrez plus. Puis encore un peu, et vous me reverrez.