DONNEZ-MOI ! - Disciples Amoureux Missionnaires

Homélie de dimanche 2 mai 2021: Jean 15, 1-8

Je priais lorsque je me suis retrouvée à l’extérieur de moi-même, avec mon doux Jésus dans les bras. Et le serrant très fort contre mon cœur, je lui dis : « Dis-moi, mon Amour, quelles sont les relations qui existent entre Toi et moi? » Et Jésus, toute Bonté, me dit :
Ma fille, veux-tu le savoir? Les relations entre toi et Moi sont semblables à celles qui existent entre les branches et la vigne. La vigne forme les branches, et elles reçoivent l’humeur vitale de la vigne afin de croître, de se revêtir de feuilles et de grappes. L’union entre la vigne et les branches est telle que les branches ne peuvent ni être formées ni avoir la vie sans la vigne, et la vigne serait sans beauté et ne donnerait aucun fruit sans les branches. Par conséquent, les relations et les liens d’union entre eux sont tels qu’ils forment la même vie et sont inséparables les uns des autres. Et s’ils se séparent, la vigne reste stérile, sans beauté et sans fruits, et les branches perdent leur vie et flétrissent . Or, ton Jésus est la vigne et toi, tu es la branche. Les relations entre toi et Moi sont inséparables ; un le sang qui circule dans nos veines, une la Volonté, un les battements de cœur. Je forme ta Vie et tu formes Ma gloire et Mon fruit, et Je me délecte à trouver mon repos à l’ombre des larges feuilles de tes branches, à cueillir les raisins de Ma vigne et à les savourer à Ma guise .
Et moi : « Mais dis-moi encore, ma Vie : et ta Volonté? Comment est-elle en moi? » Et Jésus ajouta :
Ma fille, ma Volonté est en toi comme le dépositaire de tous ses actes. En fait, lorsqu’Elle accomplit un acte, ma Volonté ne le dépose pas à l’extérieur d’Elle-même; il manquerait l’espace, la convenance, la Sainteté ainsi que tout ce qui est nécessaire pour préserver ses actes. C’est pourquoi Elle ne peut les placer ailleurs qu’en Elle-même . Qui pourrait ja- mais avoir l’espace nécessaire pour recevoir tous les cieux avec leurs étoiles? Le soleil avec la diffusion de sa lumière? La mer avec l’étendue de ses eaux? La terre avec la multiplicité de ses plantes? Personne. Par conséquent, c’est ma Divine Volonté elle-même qui est nécessaire pour être capable de déposer ses propres actes. Or, puisque ma Volonté est en toi, c’est en toi qu’Elle fait le dépôt de tous ses actes, car Elle trouve dans son Fiat une Magnitude et une Sainteté dignes d’Elle . Si tu savais le contentement de mon Éternel Fiat en trouvant dans la créature l’espace où déposer ses actes – ce qui en est la cause première , car c’est pour la créature qu’ils ont été accomplis! Par conséquent, tous les actes de ma Divine Volonté sont en toi, et c’est de toi qu’ils sortent en emportant avec eux la gloire qui leur est due . Oh! Comme il se sent récompensé en trouvant, dans tous ses actes, la créature rendant gloire à sa Lumière, à sa Sainteté, à son Immensité. Et en trouvant dans le baiser la créature, sa gloire, son amour, Il se sent poussé à former des actes encore plus beaux, dignes de mon Éternel Fiat, uniquement pour l’amour de celle en qui Il peut en faire le dépôt, afin de recevoir son nouveau baiser, son amour, sa gloire. C’est pourquoi où que soit ma Volonté, il y a tout : il y a les cieux, le soleil, la mer et toutes choses. Rien ne peut y manquer de toutes ses Œuvres; ma Volonté contient tout, Elle préserve tout, Elle a de l’espace pour tout de façon à enclore toutes choses en Elle-même.
Vol 22, 25 août 1927