IL FALLAIT IL FAUT IL FAUDRA... - Disciples Amoureux Missionnaires

Homélie de dimanche 18 avril 20.21: Lc 24, 35-48

«Quand les gens lisent les “applications” des Heures de ma Passion, je remplis ton âme jusqu’à déborder et je te parle de choses intimes dont je ne t’ai jamais parlé auparavant, de la manière de me suivre dans mes voies. Ces “applications” sont le miroir de ma vie intérieure et celui qui se modèle sur elles reproduit ma vie en lui. Oh ! comme elles révèlent mon Amour et ma soif pour les âmes ressentis dans toutes les fibres de mon Coeur, dans chacune de mes respirations, dans chacune de mes pensées, etc.
«En fait, je te parle plus que jamais mais, dès que j’ai fini, je me cache et, ne me voyant pas, tu dis que j’ai changé. J’ajouterai que lorsque tu ne répètes pas avec ta voix ce que je t’ai dit intérieurement, tu empêches l’épanchement de mon Amour.»
Vol 12, 16 mars 1917