TRANSFIGURATION DU SEIGNEUR - Disciples Amoureux Missionnaires

Évangile (Mc 9, 2-10)

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus. Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande. Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux. Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts »

Commentaire du père Jean-Jacques:

                            

 

       « Il fut transfiguré devant eux ».
« En leur révélant toute la grandeur de sa dignité cachée, il voulait empêcher que les abaissements de sa passion volontaire ne bouleversent leur foi » .Saint Léon le Grand. Il fallait que l’homme qu’ils connaissaient puisse se révéler dans toute sa Gloire et sa Sainteté pour fortifier l’espérance des siens.
Entouré de Moise et Elie, Il vient unir en sa personne toute l’Ecriture. Il est l’accomplissement des prophéties annoncées par les Pères.  Nous essayons difficilement de donner du sens à nos vies pour voir toute chose dans sa lumière. Mais ce monde nous retient, et nous cache ce que Dieu nous a réservé.
Il faut accueillir la lumière pure de sa sainteté. Elle nous est donnée gratuitement.
« Celui-ci est mon fils bien-aimé, écoute-le ».
Nous n’entendons plus la voix de Dieu, mais ce n’est pas qu’Il se taise… C’est parce que nous nous sommes coupés du Ciel, et nos sens ne captent plus les ondes de L’Esprit-Saint. Au lieu de l’espérance qui remplit de joie et donne la paix, nous vivons dans la peur en nous méfiant des autres. Nous avons besoin d’une autorité bienveillante qui nous dise : « Ecoute-le, C’est mon Fils bien-aimé. Dieu nous parle sans cesse.
« Ils descendirent de la montagne ».
Descendons, nous aussi de cette montagne, mais avec Jésus dans nos cœurs. « Il est avec nous et pour nous » dit St Paul. Nous laisserons l’Esprit de Dieu nous conduire et nous reconnaîtrons sa voix quand il nous parlera. Voilà la raison de cette rencontre sur la montagne. Il nous veut avec Lui dans toutes les aventures de chaque moment.

 

Père Jean-Jacques Duten