PRÊTRES, PASTEURS, FAITES CONNAÎTRE QUI EST JÉSUS ! - Disciples Amoureux Missionnaires

Homélie de Lundi 22 Février 2021: Mt 16, 13-19

Or ce que Je manifeste sur ma Divine Volonté et que tu écris peut être appelé « l’Évangile du Royaume de la Divine Volonté». Il ne s’oppose en rien aux Saintes Écritures ni à l’Évangile que J’ai annoncé lorsque J’étais sur terre; en fait, on peut l’appeler le soutien des deux. C’est pourquoi Je permets et de- mande aux Prêtres de venir, qu’ils lisent l’Évangile du Royaume de mon Divin Fiat pour que Je puisse leur dire comme à mes Apôtres : « Allez dans le monde entier prêcher l’Évangile », car Je me sers de mes Prêtres dans mes Œuvres. Et tout comme j’avais des Prêtres avant Ma venue pour préparer le peuple, et les Prêtres de mon Église pour confirmer Ma venue et tout ce que J’ai dit, J’aurai aussi les Prêtres du Royaume de ma Volonté. Voici, c’est à cela que serviront toutes les choses que Je t’ai manifestées, toutes les Vérités surprenantes, et les promesses de tant de Biens que Je veux accorder aux enfants du « Fiat Voluntas Tua » (Que Ta Volonté soit faite); ce sera l’Évangile, la base, la Source inépuisable où chacun viendra puiser la Vie Céleste, le bonheur terrestre et la restauration de sa Création. Oh! Combien seront heureux ceux qui viendront avidement boire à grandes gorgées à ces sources de Connaissances, car elles ont la vertu d’apporter la Vie du Ciel et de bannir toute tristesse.
Vol 23, 18 janvier 1928
Or, ma fille, le Royaume de la Rédemption et le Royaume de mon Divin Fiat se tiennent la main, et comme ce dernier est également un bien universel et que, s’ils Le veulent, tous peuvent y entrer, il est nécessaire que beaucoup connaissent la nouvelle et que ce Royaume soit conçu dans l’esprit, les paroles, les œuvres et les cœurs d’un grand nombre afin que, par des prières, des désirs et une sainte vie ils puissent se disposer à recevoir le Royaume de ma Divine Volonté parmi eux. Si la nouvelle n’est pas divulguée, mes manifestations n’agiront pas comme des hérauts, et les Connaissances sur mon Divin Fiat ne pourront pas courir de bouche en bouche, formant sa conception dans l’esprit, les prières, les soupirs et les désirs des créatures. Ma Divine Volonté ne fera pas son entrée triomphante en venant régner sur la terre. Combien il est nécessaire que les Connaissances sur mon Fiat soit connues; non seule- ment cela, mais que l’on fasse connaître que ma Divine Volonté veut déjà venir parmi les créatures pour régner sur terre comme elle règne au Ciel. Et c’est aux prêtres, tels de nouveaux prophètes, que revient la tâche, par la parole, les écrits et les œuvres, de servir de hérauts pour faire connaître ce qui concerne mon Divin Fiat; et leur crime ne serait pas moindre que celui des prophètes qui auraient caché ma Rédemption, si ces prêtres ne s’employaient pas autant qu’ils le peuvent à ce qui concerne ma Divine Volonté. Ils seraient cause de ce qu’un Bien si grand ne soit ni connu ni reçu par les créatures; et étouffer le Royaume de ma Divine Volonté, laisser en suspens un Bien si grand qu’il n’en existe pas de pareil –^n’est-ce peut-être pas un crime? Par conséquent, Je te recommande : pour ta part, n’omets rien, et prie pour ceux qui doivent s’employer à faire connaître un bien si grand.
Vol 25, 13 janvier 1929