Dimanche 3 Janvier 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
« Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » Saint Matthieu (2,1-12)
« Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. […] Mais si l’étoile a été vue par tous, seuls trois l’ont remarquée et suivie.
Le Livre du Ciel Tome 20, 6 janvier 1927
« Ma fille, vois l’ordre de ma divine Providence : pour le grand prodige de mon Incarnation, j’ai choisi une Vierge humble et pauvre ; et comme gardien, qui agissait pour moi comme un père, un homme vierge, saint Joseph, si pauvre qu’il avait besoin de travailler pour soutenir notre famille. Tu vois que dans les plus grandes œuvres et le mystère de mon Incarnation ne pouvait être plus grand nous choisissons toujours des personnes qui n’attirent pas l’attention, parce que les dignités, les sceptres et les richesses sont toujours des fumées qui aveuglent l’homme et l’empêchent de pénétrer dans les mystères célestes pour recevoir un grand acte de Dieu, et Dieu lui-même. Mais afin de manifester aux créatures la venue du Verbe de Dieu sur la terre, j’ai voulu l’autorité royale d’hommes savants et érudits afin que par leur autorité, ils puissent diffuser les connaissances du Dieu qui est né et l’imposer eux-mêmes aux peuples. Mais si l’étoile a été vue par tous, seuls trois l’ont remarquée et suivie. Ce qui signifie qu’ils étaient les seuls à avoir sur eux-mêmes un empire, et à avoir formé en eux un petit espace leur permettant de recevoir à travers l’étoile l’écho de mon appel. Et sans se soucier des sacrifices, des commérages et des moqueries car ils se mettaient en route vers un lieu inconnu et devaient entendre bien des critiques ils ont suivi l’étoile unie à mon appel qui résonnait en eux, les illuminait, les attirait et leur parlait de Celui auquel ils devaient rendre visite ; et, ivres de joie, ils ont suivi l’étoile. »