MERCREDI 11 NOVEMBRE 2020 - Disciples Amoureux Missionnaires
«L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix  » Saint Luc (17, 11-19)

«L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix […]  si les créatures ne rendent pas gloire à Dieu et si la plénitude des biens ne leur est pas donnée, comment ce règne du Fiat éternel peut-il être connu ? »

Le Livre du Ciel Tome 21, 26 mai 1927

Luisa : Jésus aime tellement sa Volonté et on dirait qu’il veut tellement qu’elle soit connue pour qu’elle puisse régner et dominer. Mais il me semble difficile que sa Volonté soit connue parce que personne ne s’en préoccupe, personne ne s’y intéresse. C’est seulement Jésus qui s’y intéresse, mais pas les créatures. Alors, si les créatures ne rendent pas gloire à Dieu et si la plénitude des biens ne leur est pas donnée, comment ce règne du Fiat éternel peut-il être connu ? » Je pensais à cela lorsque mon doux Jésus se manifesta au-dedans de moi et me dit :
« Ma fille, ce qui te paraît difficile n’est pas difficile pour Dieu. Tout comme dans la Rédemption, toutes les difficultés et les perfidies humaines n’ont pu faire obstacle au cours de notre amour, et moins encore à accomplir la décision par notre Volonté de venir racheter la génération humaine. Lorsque la Divinité décide d’accomplir un acte, de réaliser une œuvre, quels que puissent être les circonstances, les raisons ou les obstacles, elle triomphe de tout, l’emporte sur tout, et fait ce qui a été établi. Le point culminant et le plus important pour Dieu est d’établir ce qu’il veut faire ; ayant fait cela, il a tout fait. Par conséquent, s’il a été établi en nous que notre Volonté doit être connue et que son Royaume doit venir sur la terre, la chose est déjà faite. La Rédemption a été accomplie parce que nous l’avions établi, et ce sera la même chose pour notre Volonté. De plus, dans la Création, ce Royaume est sorti de notre Divinité ; l’ordre y était total, car notre Volonté régnait et dominait. À la chute de l’homme, ce Royaume n’a pas été détruit ; il est intact et existe encore maintenant, mais il reste suspendu pour l’homme. Dans la Rédemption, j’ai tout rétabli. J’ai tout fait pour que l’homme soit racheté et j’ai tout fait également pour effacer cette suspension afin que la créature puisse entrer dans le Royaume du Divin Fiat, d’abord en accordant la première place à ma Rédemption puis, avec le temps, à ma Volonté. Il est difficile de construire un royaume, de réaliser une œuvre, mais une fois la chose faite, il est facile de la faire connaître. Et ce n’est pas la puissance qui manque à ton Jésus. Je peux omettre de faire ou de ne pas faire quelque chose, mais je ne peux jamais manquer de puissance. Je disposerai les choses, les circonstances, les créatures et les événements qui rendront facile la connaissance de ma Volonté.»