SOLENNITÉ DE LA SAINTE TRINITÉ - Disciples Amoureux Missionnaires

Évangile (Jn 3, 16-18)

Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Commentaire du père Jean-Jacques:

 

 

       Quelle image de Dieu avons-nous ?
 Le Dieu de Moïse est Celui « qui passe, qui proclame son nom et marche au milieu de son peuple » (1ère lecture).
Dieu aime le monde qu’Il a créé et lui a laissé des vestiges de sa divinité.
Par-dessus tout, Il chérit l’homme en qui il a mis tout son amour, en le revêtant de lumière, d’intelligence et de gloire, dit le psaume.
« Dieu a tellement aimé le monde qu’Il a donné son Fils unique ».
Dieu aime les hommes.  Alors Il accepte le choix de son Fils d’être au milieu de sa création. On ne pouvait pas imaginer plus énorme que ça et ce sera la rédemption et le don de la vie éternelle. Puis, comme Il l’avait promis, il leur laisse « un autre défenseur », son Esprit. La Trinité a choisi le cœur de l’homme pour y demeurer et se répandre sur toute la création.
Crois-tu cela ?
Notre petite foi vacille devant un tel sacrifice et nous cherchons comment justifier notre difficulté à adhérer complétement à cette vérité. Il y a pourtant, le témoignage des saints et des bienheureux, mais ce n’est pas suffisant pour nous convaincre que nous avons peut-être une chance d’y arriver …
Comment tant de lumières et de grâces ont eu si peu d’effets dans notre humanité ?
Baisser les bras et remettre son tablier, ou prendre le flambeau de la sainteté et de la folie ?  Car c’est la même chose.
 
  Laissons-nous posséder par l’amour du Christ, qui est « l’Amour du Père et la communion du Saint-Esprit » comme dit St Paul.
 
Père Jean-Jacques Duten