SAINT HANNIBAL 1er apôtre de la Divine Volonté - Disciples Amoureux Missionnaires

SAINT HANNIBAL, DEVENONS APÔTRE DU ROYAUME DE LA DIVINE VOLONTÉ

Homélie de Lundi 1er Juin 2020: Jn 25, 34,19
Jésus promet d’amener Luisa au Ciel lorsqu’Il aura terminé sa Manifestation. Les nouveaux Apôtres du Fiat. Comment celle qui vit en Lui centralise les cieux, le soleil et toutes choses en elle-même.

 

Je me sentais oppressée sous le poids de la privation de mon doux Jésus. Oh! Comme je soupirais après la Patrie Céleste où je ne Le perdrai plus jamais de vue – ne serai plus jamais sujette au dur martyre de me sentir mourir! J’étais fatiguée et épuisée d’attendre lorsque ma douce Vie, mon cher Dieu, mon doux Jésus, bougea en moi, mais, tout affligé, comme s’Il envoyait des châtiments sur la terre et que, pour ne pas me faire plus de peine, Il ne voulait pas que je le sache. Mais en Le voyant, j’ai compris les châtiments qu’Il envoyait. Et, en soupirant, Il me dit : Ma fille, courage, laisse-moi te manifester ce qui est nécessaire concernant le Royaume de ma Volonté  afin que  rien ne manque pour le former dans la famille humaine. Alors, lorsque tout sera terminé, Je t’amènerai rapidement dans notre Patrie. Crois-tu que tu verras le plein triomphe du Royaume du Fiat Éternel avant de venir au Ciel? C’est du Ciel que tu vas voir son plein triomphe. Il en sera pour toi comme pour Moi avec le Royaume de Rédemption. J’ai fait tout ce qu’il fallait; j’ai établi la fondation, j’ai donné les lois et les conseils nécessaires; j’ai institué les Sacrements, j’ai laissé les Évangiles comme norme de leur vie, j’ai enduré des souffrances inouïes jusqu’à la mort; mais lorsque j’étais sur terre, Je n’ai vu que très peu ou presque rien des fruits et de l’accomplissement     de la Rédemption. Après avoir tout fait, et n’ayant plus rien d’autre à faire, j’ai tout confié aux Apôtres afin qu’ils puissent être les annonceurs du Royaume de Rédemption et que les fruits des Œuvres que j’ai accomplies pour le Royaume de Rédemption puissent venir.
La même chose se passera pour le Royaume du Fiat Suprême. Nous le ferons ensemble, ma fille. Tes souffrances, tes longs sacrifices, tes incessantes prières pour que mon Royaume puisse venir bientôt, et Mes manifestations concernant ce Royaume – j’unirai tout cela avec Moi pour en faire les fondations. Et lorsque tout sera terminé, Je confierai mon Royaume  à mes ministres afin que, tels des seconds Apôtres du Royaume de ma Volonté, ils puissent en être les annonciateurs. Crois-tu que la venue du Père Maria di Francia, qui témoigne tant d’intérêt et qui a pris à cœur la publication de ce qui concerne ma Volonté, soit arrivée par hasard? Non, non – je l’ai moi-même organisée. C’est un acte providentiel de la Suprême Volonté qui le veut comme premier Apôtre et programmateur du Divin Fiat. Et comme il se trouve être le fondateur d’un Ordre, il est plus facile pour lui de contacter les Évêques, les prêtres et les gens, et également dans son propre Institut, afin de proclamer le Royaume de ma Volonté. C’est pourquoi Je l’aide tellement et que Je lui donne une lumière spéciale, parce que pour comprendre ma Volonté, il faut de grandes grâces – pas de petites lumières, mais un soleil pour comprendre une Volonté Divine, Sainte et Éternelle, de même qu’une grande disposition de la part de celui à qui est confié cette charge. C’est Moi également qui ai organisé la venue quotidienne du prêtre afin de pouvoir trouver rapidement les premiers Apôtres du Fiat de mon Royaume, et qu’ils puissent proclamer ce qui concerne ma Volonté Éternelle. Par conséquent, laisse-moi terminer afin que, lorsque j’aurai fini, Je puisse tout confier aux nouveaux Apôtres de ma Volonté; et tu pourras venir au Ciel, et voir de là-haut les fruits du Royaume tant attendu du Fiat Éternel.
Je continuais alors de faire mes actes habituels dans le Suprême Vouloir et je me disais : «Mon pauvre esprit parcourt la mer, le soleil, les cieux – afin de suivre partout les actes que son adorable Volonté a accomplis dans la Création. Mais après avoir terminé, je me retrouve en bas, dans mon dur exil. Oh! Comme je voudrais au moins pouvoir rester dans l’azur et remplir l’office d’une étoile pour mon Créateur. Mais alors, je disparaîtrais au milieu des étoiles parce que je ne suis ni aussi belle ni aussi brillante que les étoiles; et elles me rejetteraient toutes et me précipiteraient en bas – dans mon long exil. Je pensais à cela lorsque mon doux Jésus bougea en moi et me dit : Ma fille, celle qui vit dans ma Volonté est dans l’Unité de son Créateur qui garde en Lui-même, dans son Unité, la Création tout entière. Et tout comme Il garde la Création, Il garde aussi dans son Unité l’âme qui vit dans le Fiat Éternel. Et cette Unité apporte à l’âme les reflets de son Créateur de même que son Unité avec toute la Création, de sorte que l’image vivante de Celui qui l’a créée peut se voir dans l’âme. Et en manifestant son Unité  avec toutes choses, Il conserve cette âme dans les reflets de toutes les choses qu’Il a créées; et ces reflets forment la mer, le soleil, les cieux, les étoiles et toutes les variétés enchanteresses de la nature au tréfonds de l’âme. Ainsi, l’âme qui vit dans ma Volonté, placée dans l’azur des cieux, serait le plus bel ornement de cette voûte azurée et ferait l’étonnement du Ciel et de la terre. Elle aurait en elle son Créateur, un ciel, un soleil, une mer – comme en son bien propre; et il ne lui manquerait pas même la terre, tout en fleurs, le doux chant des oiseaux, porteur de la joie et de la musique harmonieuse de leur Créateur, parce que chaque chose créée contient une Note Divine. C’est pourquoi, au lieu de te précipiter en bas, elles chercheraient à  te garder parmi elles, parce qu’au nombre de tous les Prodiges que contient ma Volonté, se trouve le pouvoir de représenter toutes nos Œuvres dans l’âme et de centraliser en elle tous   Ses actes. Ma Volonté n’est satisfaite que si Elle voit sa Beauté dans l’âme et qu’Elle y trouve son Écho, sa Joie et son Être tout entier.
Le livre du ciel, Vol 20, 6 novembre 1926 –