SOLENNITÉ DE LA PENTECÔTE  2020. Année A - Disciples Amoureux Missionnaires

Évangile (Jn 20, 19-23)

C’était après la mort de Jésus ; le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »

Commentaire du père Jean-Jacques:

 

      Cinquante jours après la Résurrection du Christ, l’Esprit-Saint descend sur les Apôtres et les envoie comme disciples missionnaires. « Ils en furent tous remplis », dit la première lecture. Car la volonté de Dieu est de nous rendre semblables à Lui, resplendissants de l’Esprit divin.  C’est maintenant l’Esprit du Christ qui conduit l’Église (Romains, 8, 14). Jusqu’à nos jours, Dieu révèle son amour et sa force en donnant l’Esprit-Saint à ceux qui le prient.
« La paix soit avec vous »
« C’est l’Esprit qui fait vivre et revivre Jésus en nous, qui nous ressuscite intérieurement. Pour cela Jésus, rencontrant les siens répète :
 « la paix soit avec vous » (Pape François).
C’est le premier signe de l’Esprit Saint agissant en nous. Mais « cette paix intérieure » ne vient pas pour autant résoudre nos problèmes extérieurs pour rendre notre quotidien plus tranquille. Elle rend notre cœur semblable à une mer profonde et calme, même si les vagues s’agitent en superficie. Elle est joie dans la tristesse et courage dans l’épreuve. Elle est une force en nous « en vue du bien » (2ième lecture). Elle nous remplit de joie et de créativité pour le royaume de Dieu.
« De même que le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. »
L’Esprit du Ressuscité ne nous laisse jamais tranquilles. Il nous remue et nous dérange dans nos organisations. Et comme un corps à plusieurs membres qui lui sont unis, l’Esprit a plusieurs dons, mais c’est un unique Esprit dit St Paul. Il se reconnaît à l’unité et à la communion fraternelle qu’il génère. Il est l’unité dans la diversité. Quel défi pour nous ! – Car nous avons plutôt du mal à accueillir la différence. Nous ne voyons pas le bien qu’elle peut nous procurer. Voilà l’autre signe de l’Esprit : en effet, ce qui nous divise peut devenir un tremplin de communion.
Aujourd’hui, si c’est l’Esprit de Dieu qui nous rassemble, c’est pour que s’accomplissent les promesses du Christ dans nos vies.
« Que sa volonté règne dans nos cœurs et que son Règne vienne sur terre comme au Ciel ».
Viens Esprit-Saint et remplis le cœur de tes fidèles réunis comme tes disciples au Cénacle. Ne t’arrête pas à nos faiblesses, mais Souffle ton Esprit de joie, de paix, de force et de lumière sur cette communauté qui veut te servir humblement.
Père Jean-Jacques Duten