"DIEU A TANT AIMÉ LE MONDE" - Disciples Amoureux Missionnaires

Homélie de mercredi 22 Avril: Jn 3, 16-21

 

Pour télécharger ce texte en pdf, cliquez sur le lien à droite: Les actes et la résurrection 
« Mon Jésus, tout comme mon Je t’aime t’a suivi dans les limbes pour en revêtir tous les habitants, et que tous ensemble nous t’avons demandé de hâter la venue du Royaume du Fiat Suprême sur la terre, je veux également imprimer mon Je t’aime sur la tombe de ta Résurrection. Et tout comme ta Divine Volonté a fait
se lever ton Humanité en accomplissement de la Rédemption comme une Nouvelle Alliance par quoi tu restaurais le Royaume de ta Volonté sur la terre, je veux, avec mes incessants Je t’aime qui suivent les actes que Tu as accomplis dans ta Résurrection, Te demander, Te prier et T’implorer de faire se lever ta Volonté dans les âmes afin que ton Royaume sois établi parmi les créatures. » J’étais en train de dire cela et d’autres choses lorsque mon Jésus se manifesta en moi et me dit :
Ma fille, à chacun des actes accomplis dans ma Volonté, l’âme s’élève dans la Vie Divine. Plus elle en accomplit, plus la Vie Divine grandit et c’est ainsi que la gloire de la Résurrection est menée à son terme : sa fondation, sa substance, sa lumière, sa beauté et sa gloire sont formées par les actes accomplis dans ma Volonté. Plus ma Volonté entre en contact avec l’âme, plus Elle peut lui donner, l’embellir et l’agrandir. De fait, quiconque aura toujours vécu dans ma Volonté possédera toujours l’acte de mon Fiat qui est toujours nouveau puisqu’Il règne sur tous les actes de la créature. Ainsi, la créature recevra non seulement de Dieu l’acte nouveau et continuel des Béatitudes, mais, en vertu de ma Volonté qu’elle avait sur la terre, elle possédera le nouvel acte des Béatitudes qui, émanant d’elle- même, revêtira toute la Céleste Patrie. Par conséquent, l’harmonie sera telle entre le nouvel acte de Dieu et le nouvel acte de la créature qui possédait ma Volonté, qu’il forme le plus bel enchantement de ce Séjour Céleste. Les prodiges de ma Volonté sont éternels et toujours nouveaux.
Vol 21, 26 mars 1927.