Seulement les âmes paisibles font équipe avec Dieu - Disciples Amoureux Missionnaires

Le Livre du Ciel :      Tome 11-18 mai 1914

«Ma fille,
qu’est-ce qui se passe?
Mon souci pour que l’âme garde toujours sa paix est tel
que Je dois parfois faire un miracle pour que l’âme garde sa paix.
Mais les perturbateurs des âmes essaient de m’empêcher d’opérer ce miracle.
Sois paisible en toute circonstance.
Mon Être est dans une paix parfaite en toute circonstance.
Ceci ne m’empêche pas de voir le mal et de connaître l’amertume.
Cependant,
-Je garde toujours mon calme,
-ma paix est continuelle,
-mes propos sont toujours paisibles,
-les battements de mon cœur ne sont jamais tumultueux,
même au milieu de joies immenses ou de grandes contrariétés.

C’est dans le calme que mes mains interviennent pour contrer la fureur des flots.
Comme Je suis dans ton cœur,
si tu ne te gardes pas dans la paix,  Je me sens déshonoré.
Tes manières de faire et les miennes ne concordent pas,
Je me sens brimé en essayant d’agir en toi .
Par conséquent, tu me rends malheureux.

Seulement les âmes paisibles font partie de mon équipe.

Quand les grandes iniquités de la terre provoquent mon courroux,
-en m’appuyant sur cette équipe,
Je fais toujours moins que ce que Je devrais faire.
Ah! Si Je ne pouvais m’appuyer sur cette équipe
– que cela n’arrive jamais -,
Je démolirais tout !»