22ème  DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE : année C  - Disciples Amoureux Missionnaires

Évangile (Lc 14, 1.7-14)

Un jour de sabbat, Jésus était entré dans la maison d’un chef des pharisiens pour y prendre son repas, et ces derniers l’observaient. Jésus dit une parabole aux invités lorsqu’il remarqua comment ils choisissaient les premières places, et il leur dit : « Quand quelqu’un t’invite à des noces, ne va pas t’installer à la première place, de peur qu’il ait invité un autre plus considéré que toi. Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendra te dire : ‘Cède-lui ta place’ ; et, à ce moment, tu iras, plein de honte, prendre la dernière place. Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place. Alors, quand viendra celui qui t’a invité, il te dira : ‘Mon ami, avance plus haut’, et ce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui seront à la table avec toi. En effet, quiconque s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. » Jésus disait aussi à celui qui l’avait invité : « Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi te rendraient l’invitation et ce serait pour toi un don en retour. Au contraire, quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »

Commentaire du père Jean-Jacques:

            

 

 

 

 

 

« Quand tu es invité à des noces, ne va pas t’installer à la première place… »
Jésus se place à l’opposé des valeurs de ce monde en proposant l’attitude humble de s’abaisser devant Dieu et devant les hommes.
Mais en agissant ainsi, nous marchons à contre-courant et nous nous exposons aux incompréhensions et aux persécutions des hommes.
« En effet, quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera
élevé. »
« Vous êtes venus vers le médiateur d’une alliance nouvelle » (2e lecture). Tous, nous allons au Christ, dans l’espérance qu’Il nous accueille et nous élève jusqu’à Lui. La Croix est ce sentier lumineux où Il s’abaisse pour nous attirer tous à Lui et nous rassembler comme un Père rassemble ses enfants.
« Heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. »
Être chrétien, c’est ressembler à son maître, doux et humble qui s’est mis au service de tous les hommes. Voulons-nous partager déjà sur la terre la joie des bienheureux du Ciel ? Voulons-nous être « tout à tous » St Paul (1Cor 9,22)  en donnant sans « rien attendre en retour » ?
« Esprit-Saint purifie-moi et donne-moi un cœur généreux semblable au Christ miséricordieux qui aime tous les hommes.   

 

 

 

      

                                                         

 

   Père Jean-Jacques Duten