5ème  DIMANCHE DU PÂQUES , année C - Disciples Amoureux Missionnaires

Évangile (Jn  13, 31-33a.34-35)

Au cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples, quand Judas fut sorti du cénacle, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera ; et il le glorifiera bientôt. Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous. Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

 

  Commentaire du père  Jean-Jacques:                               

                                      

« Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui »
Alors qu’Il vient d’être trahi par Judas, Jésus annonce déjà sa victoire comme triomphe du Père sur tout le créé. Rien ne retient le Christ qui rétablit l’homme dans l’alliance éternelle avec Dieu. « C’est la demeure de Dieu avec les hommes ; Il demeurera avec eux » dit le livre de l’Apocalypse (2°lecture)
« Je vous donne un commandement nouveau »
« Je ne vous promets pas d’être heureuse dans ce monde mais dans l’autre », disait La Sainte Vierge à Bernadette. Grâce au Christ nous participons à la création de ce  monde nouveau. Livré à lui-même l’homme ne sait pas aimer. Il ne vit que pour lui-même en servant ses intérêts. Il a besoin du souffle de l’Esprit-Saint.
« Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres ».
C’est un commandement à la fois nouveau et ancien. Il ne s’agit pas seulement d’aimer son frère mais d’aimer « comme » Lui nous aime.  C’est un appel à vivre de cet amour inconditionnel et infini. Ce n’est pas humain, c’est l’œuvre de Dieu dans nos cœurs. C’est pour cela que nous  sommes créés.
C’est le royaume de Dieu sur la terre.
« Tous reconnaîtrons que vous êtes mes disciples »
Vivre l’Evangile nous fait ressembler au Christ. C’est plus que de la fraternité quand nous nous mettons au service de ceux qui ne nous aiment pas, quand nous allons au-devant d’eux pour les aimer comme ils sont.
C’est alors, l’Esprit même du Fils qui est en nous, qui agit.  C’est le témoignage visible de notre vie qui rayonne sur les hommes, et montre le triomphe et la Gloire de Dieu qui vient régner sur ce monde.
                                                                                                                         Père Jean-Jacques Duten