Mardi 22 juin 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
De l’évangile de Matthieu 7, 6.12-14
Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie Mt 7,14
Oh ! comme est utile cette étroitesse !

 

Le livre du Ciel Tome 9, 16 mars 1910

 

Pendant une discussion entre mon confesseur et moi, il m’avait dit qu’il est difficile d’être sauvé parce que Jésus-Christ a dit : «La porte est étroite et vous devez vous efforcer de la franchir. « Après la communion, Jésus me dit : «Pauvre de moi, comme on me considère mesquin. Dis à ton confesseur que c’est à partir de leurs propres mesquineries qu’ils me considèrent mesquin. Ils ne me voient pas comme l’Être grand, sans limites, puissant et infini en toutes ses perfections, qui peut faire passer de grandes multitudes par des portes étroites mieux que par de larges portes.» Pendant qu’il parlait, il me sembla voir un sentier très étroit conduisant à une porte très étroite, mais bondé de gens en train de compétitionner pour voir qui pourrait avancer le plus et franchir la porte. Il ajouta : «Vois, ma fille, quelle grande foule se bouscule pour savoir qui arrivera le premier. Dans une compétition, il y a beaucoup d’activités. Si le sentier était large, les gens ne se presseraient pas, sachant qu’il y a beaucoup de place pour y cheminer quand ils le voudront. Cependant, pendant qu’ils prendront bien leur temps, la mort pourrait survenir et ils pourraient ne pas se trouver en route sur le sentier étroit ; ils se retrouveraient alors sur le seuil de la large porte de l’enfer. Oh ! comme est utile cette étroitesse ! Le phénomène se produit même parmi vous : s’il y a une fête ou un service offert et que l’on sait que l’endroit est petit, beaucoup se hâteront d’y arriver et il y aura plus de personnes pour profiter de la fête ou du service. Mais si on sait qu’il y a beaucoup de places, on ne se pressera pas et il y
aura moins de spectateurs car, sachant qu’il y a de la place pour tout le monde, chacun prendra son temps ; certains arriveront au milieu du spectacle, d’autres vers la fin, d’autres arriveront quand tout sera fini et ils ne profiteront de rien. Il en va ainsi concernant le salut : si son sentier était large, peu se hâteraient d’arriver, et la fête du Ciel serait pour peu de personnes.»

Correspondances dans « L’évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta :

En plus du manque de charité, évitez l’imprudence. Je vous ai dit : “ Tendez la main à ceux qui sont fatigués, ignorants, victimes de déceptions imprévues. ” Mais, si c’est charité d’instruire les ignorants, d’encourager ceux qui n’en peuvent plus, de donner des ailes nouvelles à ceux qui pour de multiples raisons ont brisé les leurs, c’est une imprudence de dévoiler les vérités éternelles à ceux qui sont infectés par le satanisme : ils s’en empareront pour jouer aux prophètes, pour s’insinuer parmi les simples, pour corrompre, détourner, souiller de manière sacrilège les choses de Dieu. Respect absolu, savoir parler et savoir se taire, savoir réfléchir et savoir agir, voilà les vertus nécessaires du vrai disciple pour faire des prosélytes et servir Dieu. Vous avez une raison et, si vous êtes justes, Dieu vous accordera toutes ses lumières pour diriger encore mieux votre raison. Pensez que les vérités éternelles ressemblent à des perles. On n’a jamais vu jeter des perles aux pourceaux qui préfèrent des glands et de puantes eaux de vaisselle aux perles précieuses. Ils les piétineraient sans pitié puis, furieux d’avoir été trompés, ils se retourneraient contre vous pour vous mettre en pièces. Ne livrez pas aux chiens ce qui est saint. Cela vaut pour maintenant et pour plus tard.