Dimanche 30 mai 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
De l’évangile de Mathieu 28, 16-20
 Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Mt 28,18
je contiens tout, j’embrasse tout et je fais tout.
Le livre du Ciel Tome 14, 9 octobre 1922
J’étais dans mon état habituel et mon toujours aimable Jésus vint plein de tendresse. Me pressant fermement sur lui, il m’embrassa et me répéta : « Fille de ma Volonté, comme je t’aime ! Regarde : dans la mesure où ta volonté entre dans ma Volonté, celle-ci te vide de toi-même et t’immerge pour que tu agisses en elle. Et, en agissant dans ma Volonté, ta volonté est investie du pouvoir Créateur. Parce que tout pour moi est comme un seul point, je contiens tout, j’embrasse tout et je fais tout. Je vois ta volonté agissant dans la mienne, investie de mon pouvoir Créateur et qui désire tout me donner et compenser pour chacun. Avec la plus grande satisfaction, je te vois en ma présence depuis le premier instant de la Création. Laissant tous les autres derrière toi, tu es placée à la tête comme étant la première créature dont la volonté n’est pas en rupture avec la mienne. Tu m’accordes l’honneur, la gloire et l’amour comme si la Création n’avait pas quitté ma Volonté. J’aurais voulu qu’il en fût ainsi pour le premier homme ».
 » Quel plaisir, quelle satisfaction j’éprouve ! Tu ne peux comprendre cela. L’ordre de la Création me revient restauré. Les harmonies et les joies me viennent sans interruption. Je vois ta volonté humaine agissant par la mienne dans la lumière du soleil, dans les vagues de la mer, dans le scintillement des étoiles, en tout. Et tu rends gloire à mon nom pour toutes les choses créées. Quel bonheur ! Chaque chose me reflète, mais avec une différence : je suis en un seul point et toi, peu à peu, par ton travail, tes pensées, tes paroles et ton amour dans ma Volonté, tu occupes de plus en plus d’espace et tu formes des endroits divins. « 

Correspondances dans « L’évangile tel qu’il m’a été révélé » de Maria Valtorta :

(…) Vous rappelez-vous mes paroles de la dernière Cène ? Je vous avais alors promis l’Esprit Saint. Il est sur le point de venir vous baptiser, non plus avec l’eau comme Jean l’a fait avec vous pour vous préparer à moi, mais avec le feu pour vous préparer à servir le Seigneur comme il le veut. Dans quelques jours, il sera ici. Après sa venue, vos capacités vont croître sans mesure et vous serez capables de comprendre les paroles de votre Roi et de faire les œuvres qu’il vous a demandé d’accomplir pour étendre son Royaume sur la terre.

– Après la venue de l’Esprit Saint, vas-tu donc reconstruire le Royaume d’Israël ? demandent-ils en l’interrompant.

– Il n’y aura plus de Royaume d’Israël, mais mon Royaume. Et il s’accomplira quand mon Père l’a décidé. Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père s’est réservés en son pouvoir. Mais vous, en attendant, vous recevrez la force de l’Esprit Saint qui viendra sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, en Judée, en Samarie et jusqu’aux confins de la terre, en fondant des assemblées là où des hommes sont réunis en mon nom ; en baptisant les gens au nom très saint du Père, du Fils et de l’Esprit Saint, comme je vous l’ai dit, pour qu’ils aient la grâce et vivent dans le Seigneur ; en prêchant l’Evangile à toutes les créatures, en enseignant ce que je vous ai enseigné, en faisant ce que je vous ai commandé. Et moi, je serai avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde.