Dimanche des Rameaux 28 mars 2021 - Disciples Amoureux Missionnaires
« Puis, après avoir ligoté Jésus, ils l’emmenèrent et le livrèrent à Pilate. Celui-ci l’interrogea…» Saint Marc
(15, 1-39)
« Ils l’emmenèrent et le livrèrent à Pilate. Celui-ci l’interrogea… […] Je méditais sur les Heures de la Passion de mon cher Jésus, particulièrement sur le moment où il fut présenté devant Pilate…»
Le Livre du Ciel Tome 14, 1er juin 1922
Étant dans mon état habituel, je méditais sur les Heures de la Passion de mon cher Jésus, particulièrement sur le moment où il fut présenté devant Pilate, qui l’interrogea au sujet de son Royaume. Jésus me dit:
«Ma fille, c’était la première fois dans ma vie terrestre que j’étais confronté à un dirigeant non juif. Il m’a interrogé concernant mon Royaume et J’ai répondu: «Mon Royaume n’est pas de ce monde. S’il était de ce monde, des légions d’anges me défendraient.» Par ces mots, -J’ai ouvert mon Royaume aux gentils et -Je leur ai communiqué ma doctrine céleste. Cela est si vrai que Pilate me dit: «Tu es donc roi?» J’ai immédiatement répondu: «Oui, je suis Roi. Et Je suis venu en ce monde pour révéler la Vérité.» Par ces mots, J’ai voulu ouvrir une voie dans son esprit afin qu’il en vienne à me connaître. Se sentant remué par ma réplique, il a demandé: «Qu’est-ce que la Vérité?» Mais il n’a pas attendu ma réponse et, en conséquence, Je n’ai pas pu le faire bénéficier de mon explication. «Je lui aurais dit: «Je suis la Vérité; tout en Moi est Vérité. La Vérité est ma patience au milieu de tant d’insultes. Elle est mon regard gentil devant tant de moqueries, de calomnies et de mépris. Elle est mon attitude affable et attirante au milieu de ces ennemis que J’aime quoiqu’ils me haïssent. Même s’ils veulent me tuer, Je les aime, Je veux les embrasser et leur donner la vie. Mes Paroles solennelles, pleines de Sagesse céleste, sont vérité Tout en Moi est Vérité. Cette Vérité est plus qu’un soleil majestueux qui se lève, splendide et lumineux. Elle rend honteux ses ennemis. Elle les fait tomber à ses pieds.» Pilate m’a interrogé avec sincérité et Je lui ai répondu immédiatement. Hérode, au contraire, M’a interrogé avec malice Aussi, Je ne lui ai rien répondu. Je me révèle à ceux qui désirent sincèrement s’instruire des choses saintes Je leur révèle plus qu’ils n’espèrent savoir. D’autre part, Je me cache à ceux qui sont curieux et méchants. Lorsqu’ils essaient de se moquer de Moi, Je me dissimule et Je les confonds. De telle sorte que c’est Moi qui me moque d’eux. Néanmoins, par le fait que ma personne est habitée par la Vérité, Elle s’est aussi manifestée à Hérode: -mon silence devant son interrogatoire hostile, -mes regards modestes, -mon attitude pleine de gentillesse, -la dignité et la noblesse de ma Personne étaient pour lui autant de Vérités, des Vérités en agir.»