Vendredi 6 Novembre 2020 - Disciples Amoureux Missionnaires
« Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé comme dilapidant ses biens. Saint Luc (16, 1-8)

« Un homme riche avait un gérant qui lui fut dénoncé comme dilapidant ses biens […] L’humilité est le marchand rusé qui sait comment vendre ses biens et qui ne gaspille pas même un sou de la grâce qui lui est donnée.»

Le Livre du Ciel Tome 3, 12 janvier 1900 (dernier paragraphe)

L’humilité est le sel qui assaisonne toutes les vertus et préserve l’âme de la corruption du péché. L’humilité est la petite herbe qui pousse près des chemins. Elle disparaît quand elle est piétinée mais elle repousse ensuite plus belle qu’avant. L’humilité est cette greffe domestique qui ennoblit la plante sauvage. Elle est la monnaie de la grâce. L’humilité est la lune qui nous guide dans les ténèbres de la nuit de cette vie. L’humilité est le marchand rusé qui sait comment vendre ses biens et qui ne gaspille pas même un sou de la grâce qui lui est donnée. L’humilité est la clef du Paradis où personne ne peut entrer sans elle. L’humilité est le sourire de Dieu et de tout le Paradis et les pleurs de tout l’enfer.