PRENONS CE QUE DIEU NOUS DONNE : SA DIVINE VOLONTÉ ! - Disciples Amoureux Missionnaires
Mon petit esprit errait dans le Fiat Suprême et je pensais : « Quelle peut être la différence entre celle qui a fondé sa sainteté dans les vertus, et celle qui l’a fondée uniquement dans la Divine Volonté ? » Et mon doux Jésus, se manifestant en moi, me dit en soupirant : Ma fille, si tu savais combien la différen
Le livre du Ciel: Vol 27, 3 décembre 1929
ce est grande… Écoute – et tu le sais toi-même : la terre fleurie est magnifique, la variété des plantes, des fleurs, des fruits, des arbres, la diversité des couleurs, des saveurs – tout est merveilleux. Mais pourrais-tu trouver une seule plante, une seule fleur, pas même la plus précieuse, qui ne soit pas entourée de terre, puisque la terre garde ses racines sur son giron, attachées à son sein pour les nourrir ? On peut dire qu’il est impossible pour l’homme d’avoir une plante qu’il ne confie pas à sa mère la terre. Telle est la sainteté fondée dans les vertus – la terre humaine doit y mettre quelque chose du sien. Combien de satisfactions humaines dans les œuvres les plus saintes, dans les vertus qu’ils pratiquent. La terre de l’estime, de la gloire humaine s’y trouve toujours et forme son petit réceptacle, de sorte que les vertus semblent autant de magnifiques fleurs odorantes aux vives couleurs qui éveillent l’admiration, mais autour d’elles, et en dessous d’elles, se trouve toujours un petit quelque chose de terre humaine. Ainsi la sainteté fondée sur les vertus peut être appelée une floraison terrestre et, selon les vertus qu’ils pratiquent, certains forment la fleur, ceux-là la plante, d’autres l’arbre ; et il faut de l’eau pour les arroser, du soleil pour les féconder et leur communiquer les différents effets nécessaires pour chacune d’elles – c’est-à-dire ma Grâce. Sans cela, elles risqueraient de mourir dès leur naissance. Par contre, la Sainteté fondée sur ma Divine Volonté est un Soleil – elle est élevée, la terre n’a rien à voir avec elle et l’eau n’a pas besoin de nourrir sa Lumière. Elle tire sa Nourriture directement de Dieu et dans son continuel Mouvement de Lumière, elle produit et nourrit toutes les Vertus d’une manière divine. Les satisfactions humaines, même saintes, la vaine gloire, l’amour-propre, ont disparu et n’ont même plus de raison d’exister, car elles ressentent de façon claire la Divine Volonté qui fait tout en elles, et elles en ont de la gratitude à cause de ce Divin Soleil qui s’abaisse, demeure en elles et les nourrissant de sa Lumière, leur fait subir sa transformation pour ne former qu’une seule lumière avec ce Divin Fiat.