La Volonté de Dieu qui permet et la Volonté de Dieu qui est voulue.   - Disciples Amoureux Missionnaires

    Première partie.

 

Deux espaces : Volonté voulue et Volonté permissive de Dieu

 

Cet aspect, cette dimension de la Volonté de Dieu permissive, c’est-à-dire de ce que Dieu permet, commence lorsqu’Il créa l’homme libre. A partir de ce moment la Volonté de Dieu voulue, désirée continue, mais il y a aussi la volonté de Dieu permissive, ce qu’Il va donc permettre, car le fait d’avoir créé l’homme libre faisait que d’un côté il y avait ce que Dieu voulait, tant que l’homme restait dans sa Volonté, mais aussi il y avait un autre espace qui était ce que Dieu pouvait permettre ; c’est à dire sa Volonté permissive, dans la mesure ou l’homme se refusait à faire sa Volonté voulue.
Dieu laisse aussi un espace à l’homme où il pouvait faire sa volonté… Quand on voit les misères et mauvaises choses qui se passent dans le monde, dans l’histoire des hommes, il semble que Dieu s’est mis dans « un problème » lorsqu’il nous a créés libres.
« Quand j’ai créé l’homme libre Je me suis mis à sa disposition » dit Jésus à Luisa.
Et cela autant pour la Volonté de Dieu voulue que pour la Volonté de Dieu permissive, c’est-à-dire ce que Dieu devait arriver à permettre car il n’a plus dirait-on le choix devant la volonté libre de l’homme ! L’homme ayant le choix de suivre ou pas ce que ce veut Dieu, peut se placer dans l’une ou dans l’autre, c’est-à-dire dans la Volonté voulue et bonne de Dieu ou dans cet espace, cette zone de la volonté permissive de Dieu, où la vie lui paraîtra une énigme à résoudre…
Un choix constant.
Dans l’espace de la Volonté voulue de Dieu, il y a nous le savons, la plan de salut de Dieu en Jésus Christ, « Dieu veut que tous les hommes se sauvent et arrivent à la connaissance de la Vérité »[1]. Mais il va permettre aussi que certains se condamnent s’ils le veulent ! Selon que l’homme fasse plus ou moins la Volonté de Dieu voulue, qu’il vive sa vie davantage dans l’espace de ce que veut Dieu, en lui obéissant, s’efforçant de demeurer dans cette zone de bénédictions,  c’est évident que la grâce, la vie divine, la force, la lumière, et tout le reste descendra du ciel, afin que qu’il puisse continuer à faire cette Volonté voulue de Dieu, ce que Dieu veut. Il nous voit faire un effort, prier, « travailler à notre salut avec crainte[2] » et il nous bénit de mille manières. Quand l’homme, quand l’âme se place dans l’espace de la Volonté permissive de Dieu au contraire, dans ce qu’Il permet, il est clair que là le ciel se ferme et l’homme ne reçoit plus la force, la lumière, la bénédiction de Dieu. « Je mets devant toi deux chemins… [3]». L’homme dans cet espace de la Volonté permissive de Dieu, se retrouve sans la grâce et seulement livré a ses propres forces et ses propres ressources. Ce n’est pas la même chose lorsqu’il se place dans la Volonté voulue de Dieu, en priant, pardonnant, partageant, vivant les sacrements, cherchant une vraie conversion du cœur… Ici toutes les grâces tombent du ciel !
Le point extrême de la Volonté de Dieu voulue par lui, c’est l’enfer. En effet si Dieu voulait que quelqu’un se condamne ce dernier ferait la Volonté de Dieu et donc ne se condamnerait pas.
L’homme dans la Volonté permissive de Dieu,  demeure dans « les ténèbres extérieures » comme dit Jésus où il ne peut que grincer des dents face aux souffrances de la vie comme le dit Jésus[4]. Nous voyons bien qu’il y a une zone de lumière qui est la Volonté de Dieu voulue, et une zone de ténèbres, sans lumière, dans laquelle l’homme entre de son plein gré : La Volonté permissive.
Selon notre disposition, nos efforts, notre attitude, nous allons nous placer plus ou moins dans la Volonté de Dieu voulue et recevoir plus ou moins « une bonne mesure, pleine, secouée, débordante[5] » de grâces de Dieu. Notre vie peut être très différente dans un cas ou dans l’autre selon que nous décidons de vivre d’ une façon ou de l’autre. Dans la Volonté de Dieu permissive il n’y a pas de grâces ni de lumière et cela est très clair quand on voit les guerres, la violence et le mal qu’il y a dans le monde. Dans la guerre il n’y a pas de lumière mais de l’obscurité, puisque je vais tuer mon frère. On est aveugle !
Adam avec le péché est passé de la zone de la Volonté de Dieu voulue à la zone de la Volonté de Dieu permise, dans l’espace de la Volonté  permissive. Dans cette zone de la volonté de Dieu permissive Adam a perdu toute l’aide de Dieu et s’est placé dans l’obscurité de la zone de la Volonté de Dieu permissive et avec lui toute l’humanité. Ce qui s’est passé pour tous les hommes à la suite d’Adam se passe aussi pour chacun de nous dans les choix de notre vie : Lumière ou ténèbres, « Je suis la lumière du monde celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie[6]».
Lumière ou ténèbres.
On voit l’humanité aujourd’hui plus dans les ténèbres de la Volonté permissive de Dieu. Pour cette raison nous nageons au milieu de tant de misères, péchés, familles déchirées, tant de problèmes avec les jeunes et tant de conséquences aussi comme, des maladies de toutes sortes, dépressions sans nombre et maladies nerveuses, sans parler du drame de la destruction de notre mère la terre[7].
Nous devons entrer dans notre cœur et voir personnellement,  si nous vivons vraiment dans la Volonté de Dieu ou si nous marchons à cloche pied comme le reproche le prophète Elie à son peuple Israël[8]. Toute notre vie doit se dérouler dans la lumière de Dieu, nous sommes faits pour la lumière. Nous devons grandir dans ce qu’Il veut et désire pour nous, pour ses enfants. Dans sa Volonté l’homme aura toujours la lumière de Dieu ! Dans les guerres nous nous entre tuons car nous ne voyons pas que nous sommes frères, nous sommes dans l’obscurité, il n’y a pas de lumière. Pour tout le reste c’est pareil, nous ne pouvons pas comprendre ce qui se passe dans le monde, autour de nous et en nous, quand nous vivons dans cette espace sans lumière qui est la volonté permissive de Dieu…
Si nous voulons comprendre et vivre donc dans la lumière, Il faut passer dans l’espace, dans cette zone de la Volonté voulue de Dieu et s’efforcer de la connaitre, d’en découvrir toutes les richesses et merveilles et d’en vivre, sa Volonté doit devenir notre vie et nourriture[9]. Vivre en enfant de lumière ! C’est ce que Jésus a voulu enseigner à Luisa, cet espace immense et infini de sa Divine Volonté. Il a voulu illuminer pour elle cet espace et lui en faire découvrir toutes les richesses.
Jésus,  le Rédempteur de l’homme.
Adam est sorti de la Volonté de Dieu et est entré dans la zone obscure de la Volonté de Dieu permissive, il y a fait entrer toute l’humanité. Le nouvel Adam, Jésus devait nous faire tous entrer de nouveau dans la Volonté voulue de Dieu afin  « que ta Volonté soit faite » et ainsi que l’homme reçoive toutes les grâces de Dieu, selon sa disposition. Par sa Divine Volonté, nous le verrons, Il viendra lui-même nous disposer par ce don inestimable et merveilleux.
Avant Jésus il y avait la Volonté de Dieu voulue mais on ne la connaissait qu’à travers la loi et les commandements de Moïse. Quand vient Jésus il y a une amplification immense de cette zone de la Volonté voulue de Dieu. Ce fut un saut énorme, on pouvait voir enfin clairement[10] ce que Dieu voulait. L’homme avec la lumière de Jésus découvre la volonté de Dieu et commence à cheminer vers le ciel. Il entre toujours plus dans cette zone de la Volonté de Dieu, illuminée par la lumière de Jésus. Il contemple la gloire de Jésus, se laisse transformer par l’action de l’Esprit saint  et chemine de gloire en gloire[11]. Les autres restant dans la Volonté de Dieu permissive demeurent dans plus de ténèbres, ils s’enfoncent en comparaison des autres. C’est pour cette raison que l’on voit les hommes de plus en plus perdus. Avec Jésus il y avait une lumière immense qui se lève sur l’humanité et une profonde ténèbre là où n’est pas le Seigneur. Aujourd’hui aussi notre Dieu nous fait avec Luisa et le Règne de la Divine Volonté un cadeau immense qui nous donne une lumière comme jamais auparavant ! Il nous fait découvrir à nous mais aussi au monde et à l’Église tout ce qui se trouve dans cette espace de la Volonté voulue de Dieu, dans sa Divine Volonté quand on la laisse opérer et régner en nous.
 Jésus durant sa vie et à travers son humanité a révélé des trésors de sagesse et les merveilles de la Volonté de Dieu, Il nous a fait « connaitre le mystère de sa Volonté [12] » et le fera encore sans cesse et sans fin, il n’existe plus de limites dans la Divine Volonté.
Aujourd’hui avec Luisa il veut nous révéler tout ce qu’Il a fait pour nous durant son passage sur terre, mais ne nous a  pas encore faire connaitre[13], tout ce qui était caché en Lui. Ce sont des trésors que Jésus veut nous révéler dans sa Divine Volonté, mais étant encore dans la Volonté permissive de Dieu, dans cette zone de ténèbres nous ne pouvons pas les accueillir. Nos cœurs restent durs, fermés, aveugles. Pour changer de zone et avoir la lumière il faudra entrer dans la zone de la Volonté voulue de Dieu en lui disant oui comme la Vierge Marie, comme Luisa et tous ceux qui aujourd’hui veulent vivre dans la Divine Volonté et faire descendre son Règne sur la terre.
[1] 1 Tim 2, 4
[2] Ph 2, 12
[3] Dt 30, 15
[4] Mt 8, 12
[5] Lc 6, 38
[6] Jn 8, 12
[7] La destruction de l’écosystème est certainement la cause et l’apparition de nouvelles maladies.
[8] 1 R 18, 21, c’est à dire une vie du monde et soi-disant aussi avec Dieu.
[9] Jn 4, 34
[10] Jn 16, 29
[11] 2 Co 3, 18
[12] Eph 1, 9
[13] Jn 16, 12