NEUVAINE DE NOËL - Disciples Amoureux Missionnaires

Jour-5

Cinquième heure:

 » Je suis descendu du Ciel sur la terre pour vous rendre heureux. »
 *L’ Amour est seul et abandonné*
j’entendis Jésus qui m’ appelait pour considérer le cinquième excès de son amour. Je tendis l’oreille de mon cœur pour écouter sa voix faible mais créatrice qui me dit
intérieurement : « Ma fille, ne t’éloigne pas de  moi, ne me laisse pas tout seul.  Mon Amour ne cesse de désirer ta présence. Voilà un autre excès de mon Amour. Comme ma divinité en son essence forme l’Union la plus intime possible, ainsi mon humanité dans sa nature humaine unie hypostatiquement à mon Verbe Éternel se complaît dans la compagnie des créatures.
_ Tu as vu que, aussitôt conçu dans le Sein de ma Mère, je conçus en grâce toutes les créatures humaines, de sorte que conçues  en Moi elle puissent  grandir avec moi en sagesse et en vérité. C’est pourquoi j’aime tant leur compagnie et je désire tant demeurer dans un amour constant et réciproque avec elles, afin de leur donner la preuve la plus sincère de mon Amour. Je veux continuellement leur parler d’amour pour les tenir au courant de mes joies et de mes peines. Je désire aussi leur faire savoir que je ne suis descendu sur la terre que pour les rendre vraiment heureuses. Je veux vraiment être avec elles comme un petit frère, afin de me faire aimer d’elles, pour obtenir d’elles une réponse plein de générosité et redonner à chacune tous mes biens et mon Royaume, au prix des plus grands sacrifices jusqu’à celui même de ma mort afin qu’elles aient la vie. Tu pourrais aller jusqu’à dire que j’ai un grand désir de me distraire avec elles en les couvrant de baisers et de douces caresses amoureuse. Pauvre de moi ! En échange de mon amour, je ne reçois continuellement que peines et douleurs ! De fait, un certain nombre de mes créatures ne veux même pas écouter ma parole de Vie Éternelle et certaines évitent ma compagnie. D’autres s’évadent de mon amour ; d’autres s’éloignent de moi ; d’autres encore font la sourde oreille et me réduisent ainsi au silence. Mais ce n’est pas tout : car il y en a aussi qui me méprisent et  m’offensent directement. Les premières n’ont aucune attention pour mes biens et mon Royaume ; et pour mes baisers et mes caresses, je ne reçois en retour qu’indifférence et oubli. Alors, ce jeu que je voulais jouer avec mes créatures devient silence et indifférence.  Les Autres et c’est la majorité   m’empêchent de répandre sur elle l’Amour de mon cœur et me font verser des larmes. Ainsi, non seulement mon Amour ne trouve pas de réconfort, mais il est tourné en dérision, méprisé et offensé.
Ajoute encore à cela que je demeure toujours tout seul, même au milieu d’elles ! Oh ! Quelle souffrance d’être seul, abandonné et délaissé de celles qui font la sourde oreille à mes paroles et qui m’empêchent de déverser mon Amour ! Je reste toujours seul, triste et silencieux car même si je leur parle, elle ne m’écoutent pas du tout.
Ah !  ma fille, viens satisfaire mon amour déçu. Ne m’abandonne pas à ma solitude ; me parler me réconforte ; alors, écoute-moi et entends mes enseignements. Tu sais que je suis le Maître des Maîtres et si tu m’écoutes, oh ! que de choses tu apprendras de moi ! Maintenant, viens t’amuser avec moi, tu m’empêchera ainsi de pleurer. N’aimerais tu pas jouer avec moi ? « 
Après lui avoir promis d’être toujours fidèle, je me donnai entièrement à Lui pour l’aimer avec la plus tendre compassion, car même si, dans sa grande générosité, il rend les créatures heureuses, celle-ci le laissent seul, sans réconfort et dans une misérable solitude.
Ainsi, en méditant la cinquième heure, j’entendis de nouveau la voix de Jésus dans mon cœur qui disait : << Cela suffit. Va maintenant et considère le sixième excès de mon Amour>>.