29ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE, année C - Disciples Amoureux Missionnaires

Évangile (Lc 18, 1-8)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples une parabole sur la nécessité pour eux de toujours prier sans se décourager : « Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu et ne respectait pas les hommes. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : ‘Rends-moi justice contre mon adversaire.’ Longtemps il refusa ; puis il se dit : ‘Même si je ne crains pas Dieu et ne respecte personne, comme cette veuve commence à m’ennuyer, je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse m’assommer.’ » Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge dépourvu de justice ! Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Les fait-il attendre ? Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice. Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

Commentaire du père Jean-Jacques:

              

    « Priez sans se décourager ».
Il s’agit de prier et de persévérer dans la foi sans se décourager.
La première lecture nous en donne un modèle avec Moïse gardant les mains levées au Ciel jusqu’au coucher du soleil. Il restera sur la colline de Rephidim pendant que Josué luttait pour la victoire. (1ière lecture). Combien de découragements nous font baisser les bras, et le Seigneur accueille toujours nos prières et récompense nos efforts.
« Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit » ?
Nous sommes « ses élus » et ses bien-aimés », c’est-à-dire, ceux que Dieu a bénis dès avant la fondation du monde » (Eph 1, 4). « Les fait-il attendre ? bien vite il leur fera justice » – C’est seulement dans la confiance en sa Divine Volonté que nous serons constants dans la foi.
« Cependant, le Fils de L’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »
La foi nous fait oser proclamer la parole « à temps et à contretemps », comme le prêche Saint Paul. Voilà le cœur de notre vocation chrétienne. Nous sommes porteurs « d’un grand trésor » qui est le message de cette Bonne Nouvelle, donnée pour être partagée gratuitement, et apporter la guérison et la paix à tous les hommes qui l’accueillent.
  Père Jean-Jacques Duten