4ème DIMANCHE DE PÂQUES - Disciples Amoureux Missionnaires
Évangile (Jn 10, 27-30)

En ce temps-là, Jésus déclara : « Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, et personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut les arracher de la main du Père. Le Père et moi, nous sommes UN.

Commentaire du père Jean-jacques

 

« Mes brebis écoutent ma voix »
Le Christ se présente comme un bon pasteur qui sait se faire reconnaître par les siens. Il veut les amener : « devant le trône du Père », comme le dit la lecture de l’Apocalypse. Mais pouvons-nous écouter sa Parole et reconnaître sa voix qui nous montre le chemin ?
« C’est mon Père qui me les a données… »
Dieu nous crée par amour sans jamais nous abandonner. Nous avons du mal à reconnaître l’immense confiance de Dieu pour nous. Nous ressemblons à ceux qui ne se sentaient pas dignes de la vie éternelle promise par Dieu : (1°lecture). Alors que nous sommes son œuvre, sa propriété et sa Joie. Il a voulu nous traiter comme des fils en nous confiant à Son Fils bien-aimé.  « Oui le Seigneur est bon » dit le psaume.
« Et personne ne peut les arracher de la main du Père ».
Comme un chant de victoire, Jésus annonce clairement notre appartenance à son Père. Nous sommes ressuscités avec le Christ en passant de la mort à la vie. « Rien ne pourra nous enlever cet héritage » dit Paul. Et tout est donné gratuitement pour que  vienne son Royaume sur la Terre.

 

        Que ta volonté soit faite, Père, sur la terre comme au Ciel !
 Fais-nous toujours entendre ta voix pour la partager à nos frères les hommes.

 

                        Père Jean-Jacques Duten